​La commission de discipline a rendu sa décision pour les sanctions ​stéphanoises après les cartons rouges reçus face à Lille le week-end dernier, que Jean-Louis Gasset, lui aussi sanctionné, a commenté. 


Si Mathieu Debuchy s'en sort bien avec un seul match ferme, Wahbi Khazri et son entraineur ont écopé de 3 matchs de suspension (dont un avec sursis pour l'attaquant). Souvent dans les mauvais coups avec les arbitres, le Tunisien est un habitué des suspensions et commence à agacer son entraineur avec ce comportement, comme il l'a fait savoir en conférence de presse. 


"Debuchy n’a pas l’habitude de s’énerver, mais il a été provoqué. Il aurait pu seulement recevoir un avertissement verbal. Enfoncer le clou en l’expulsant à la fin comme cela… La mienne est logique. Pour Wahbi, c’est normal aussi. Il le sait et on ne fait que le lui dire. Là, il va pénaliser l’équipe. J’espère qu’il ne prendra plus d’avertissement cette saison. À 28 ans, il doit réfléchir."


Avec 9 cartons jaune et 1 rouge depuis le début de saison, Khazri fait parti des joueurs les plus sanctionnés en ​Ligue 1, le plus souvent pour protestation. Une fâcheuse habitude qui met une épine dans le pied de son équipe, puisqu'elle se retrouve donc souvent sans son meilleur buteur cette saison (12 buts) pour cause de suspension.