​Ce dimanche aura lieu l'un des matchs les plus importants de la saison pour l'Olympique de Marseille face au PSG. Au delà de la rivalité entre ces deux clubs, un victoire permettrait de rester au contact de de la troisième place, occupée par l'Olympique Lyonnais. Un match donc primordial pour décrocher une place en Ligue des Champions. 

La vraie question qui se pose est : Quel onze pourrait aligner l'entraineur phocéen Rudi Garia pour vaincre le club de la capitale au Parc des Princes ? 


1. Le 4-4-2 : un classique qui marche

Mandanda - Sarr, Kamara , Caleta-Car, Sakai - Gustavo , Strootman , Thauvin, Ocampos - Germain, Balotelli.


Depuis plusieurs matchs, Rudi Garcia a installé le classique 4-4-2 pour retrouver une solidité défensive et de mettre dans les meilleures conditions Valère Germain. Et ce schéma tactique fonctionne à merveille. En effet, depuis sa mise en place face à Amiens, l'OM n'a encaissé qu'un seul but en 4 rencontres et a trouvé le chemin des filets à six reprises grâce notamment à un Mario Balotelli en feu. 


Étant donné que le PSG aura la majorité du temps la possession de balle, il faudra un duo au milieu qui pourra récupérer des ballons, ramener de l'impact et de la combativité. De ce fait, cette composition sera avec un duo Gustavo-Strootman au milieu au détriment d'un autre qui fonctionnait parfaitement, le duo Sanson-Lopez. Cependant celui-ci est trop offensif surtout pour un match au Parc des Princes. En effet, Maxime Lopez est très précieux lors des actions offensives mais défensivement il récupère très peu de ballons.


Sur les côtés, Lucas Ocampos grâce à ses efforts défensifs et à sa combativité ainsi que Florian Thauvin sont des titulaires indiscutables tout comme la charnière centrale Boubacar Kamara - Duje Caleta-Car.


 2. 4-2-3-1 : le retour au source

Mandanda - Sarr , Kamara , Caleta-Car, Sakai - Gustavo, Sanson - Thauvin, Payet, Ocampos - Balotelli


Utilisé très régulièrement depuis la saison dernière avec un Payet en numéro 10, le 4-2-3-1 pourrait ramener plus de dangers offensivement. Qui ne rêverait pas de voir une association Payet-Balotelli? 


Mis au placard depuis plusieurs matchs, le milieu français a tout de même une qualité technique supérieure à la moyenne. Dans ce genre de match, un Dimitri Payet dans un bon soir peut faire très mal au PSG. Mais les efforts défensifs du réunionnais et de l'Italien pourraient poser des problèmes à l'OM.


3. 4-3-3 : Solidifier le milieu

Mandanda - Sakai , Kamara, Caleta-Car, Amavi - Gustavo , Lopez, Strootman - Thauvin, Balotelli, Ocampos


Très peu utilisé par Rudi Garcia, le 4-3-3 avec une pointe basse pourrait pourtant apporter une autre solution à la formation marseillaise. Cette composition qui est utilisé dans les grands clubs comme le Real Madrid, le FC Barcelone ou encore Manchester City permet d'avoir une meilleure maitrise du ballon offensivement, de pouvoir réaliser un pressing haut et d'être plus solide défensivement. Les deux milieux relayeurs qui sont Lopez et Gustavo ou Strootman auront pour but de faire le lien entre la défense et l'attaque et ils pourront se projeter dans la surface adverse plus facilement surtout avec la qualité technique d'un Maxime Lopez, qui a un gros volume de jeu.


4. 3-4-3 : Réduire l'influence de Mbappé

Mandanda - Kamara , Rami, Caleta-Car - Sakai, Gustavo, Lopez, Amavi - Thauvin , Balotelli, Ocampos


Et pourquoi pas calquer la composition de l'OM sur celle du PSG ? En effet, Thomas Tuchel utilise depuis plusieurs mois le 3-4-3 avec deux joueurs ultra-offensifs sur les côtés. Si Rudi Garcia décide d'utiliser ce dispositif, le club phocéen pourra bloquer les montées incessantes de Juan Bernat à gauche grâce à Hiroki Sakai et de Dani Alves à droite grâce à Jordan Amavi. De plus, cette composition permettra aux marseillais de réaliser un pressing haut ainsi de mettre en difficulté les joueurs parisiens. 


La défense à 3 permettra également de réduire l'influence de Mbappé qui sera vraisemblablement positionné à la pointe de l'attaque et qui a besoin d'espace pour faire la différence.