​Le capitaine madrilène au coeur de virulentes critiques depuis le match retour de Ligue des Champions face à l'Ajax (1-4) vient de s'exprimer sur Twitter et Instagram dans un exercice où il se pose les questions et y répond. Surprenant.


Rappel des faits

​Sergio Ramos a écopé d'un carton jaune lors du match aller des huitièmes de finale de la Ligue des Champions en déplacement à l'Ajax Amsterdam (2-1) le 13 février dernier. Obtenu à la 89ème minute et sur un tacle excessif, ce carton est rapidement considéré comme une stratégie afin d'être absent au match retour, et d'accéder au quart de finale de la compétition sans menace de suspension.​ Problème, l'UEFA condamne ce genre de pratique et sanctionne le défenseur du ​Real de deux matchs (au lieu d'un seul initialement).

Sergio Ramos,Hakim Ziyech

Pendant le match retour face à l'Ajax (1-4), Ramos assiste en tribune à la chute de son équipe, tout en étant filmé dans le cadre d'un ​documentaire sur sa vie avec AmazonSuite à l'élimination, Il aurait eu une altercation avec le président du club Florentino Pérez dans les vestiaires. Il va jusqu'à menacer de partir : "Vous me payez et je m'en vais".

Sergio Ramos,Marcelo

Par ailleurs, il se serait successivement disputé avec ​Isco et ​Marcelo. Il s'en serait pris ouvertement devant l'ensemble de l'effectif à Isco lui reprochant son refus d'effectuer le trajet en bus avec l'équipe pour Bernabeu avant le match retour (car écarté du match par l'entraineur).  Quant au Brésilien, Ramos aurait jugé sa célébration excessive lors d'une victoire en entraînement plus tard dans la semaine.

Santiago Solari,

Enfin, l'entraineur Santiago Solari pourrait être limogé, suite aux multiples échecs récents.​ Le vestiaire madrilène est au centre des tensions, et l'heure des règlements de comptes a retenti.


Le questions-réponses de Sergio Ramos​

Nous avons traduit pour vous les tweets postés sur son compte Twitter cet après-midi.​

"En tant que footballeurs, nous aimons parler sur le terrain, mais cette saison ne se passe pas ainsi.Les récents événements ont été désastreux et je ne me cache pas. Nous ne nous cachons pas. Nous, les joueurs, sommes les principaux responsables et moi, en tant que capitaine, plus que quiconque."

"C'est pourquoi j'ai pensé que le moyen le plus honnête de répondre aux questions qui circulent autour de nous serait de les aborder directement."

"Le carton jaune à Amsterdam était-il une erreur?

Absolument c'était une erreur et je prends le blâme à 200%."

"Pourquoi avez-vous enregistré le documentaire?

Certains engagements ont été pris et je n’ai jamais eu l’impression que le jeu aurait pu se dérouler de la sorte. L'enregistrement lui-même a été réduit au fur et à mesure de l'avancement du jeu."

"Avez-vous discuté avec le président dans le vestiaire? 

Les problèmes du vestiaire sont discutés et résolus dans le vestiaire. Il n'y a aucun problème et tout le monde a le même intérêt: @​realmadrid."

"Vous êtes vous adressé à vos coéquipiers et les avez critiqué? 

Nous nous parlons et nous nous motivons dans le vestiaire et toujours de manière constructive."

"Avez-vous eu une confrontation avec Marcelo? 

Nous avons des échanges à chaque session de formation. Cela fait partie du travail avec la pression. Mais c’est une anecdote, comme tant d’autres, qui se passe au jour le jour. 

@ MarceloM12 est comme un frère pour moi."

"Pourquoi êtes-vous allé à Valladolid? 

Parce que je voulais être proche et soutenir mes coéquipiers. 

Qu'est-ce qui se passe avec l'entraîneur? 

C’est une décision qui ne nous appartient pas et dans laquelle nous ne nous ingérons jamais. Nous avons énormément de respect pour le poste et nous soutenons toujours le coach du Real Madrid."

"Ces réflexions sont, sans aucun doute, le résultat d’une saison profondément décevante, mais si le succès ne nous a pas arrêtés, nous ne laisserons pas la défaite nous arrêter. C'est notre obligation de continuer, de travailler et d'évoluer."

"Et pour rappeler que certains d’entre nous ont la chance de jouer pour @realmadrid, d’autres ont la chance de faire partie de son histoire, mais le ​Real Madrid a été, est et sera toujours le Real Madrid. Aucun nom ne fait la légende du Real Madrid, mais nous avons tous écrit cette légende ensemble."

"Ensemble, nous devons travailler pour l'avenir et redonner espoir. Engagement Madridista. #HalaMadrid"


Sergio Ramos semble ainsi décidé à remettre les choses en ordre et pouvoir poursuivre la suite de la saison sereinement.