Adrien Rabiot est devenu en quelques mois la tête de turc des fans de foot et des "fans" du PSG en particulier. Ce top-player qui tourne à environ 265 000 € par mois (c'est ce qu'il toucherait en 1 semaine en Premier League) assuré de ne pas jouer un seul match avec le ​PSG a donc décidé d'aller s'amuser en boîte après l'inqualifiable défaite du PSG à domicile. Et alors ? 

Henrique n'a pas d'autres priorités ? Allumer ce contre-feu est tout ce que ce génie a trouvé à faire après cette humiliation ?

On note que Rabiot n'est soutenu par aucun de ses coéquipiers. Sa faute est si grave ?

Si la honte était de passage sur la capitale, elle s'est bien abattue sur les flans du PSG. Détourner l'attention sur Rabiot relève du grand-Guignol.


Aucun club en ​Ligue des Champions n'avait réussi à faire cet exploit après une victoire 2-0 dans un match aller à l'extérieur. Le PSG commence à détenir des records honteux en Coupe d'Europe. La valse des entraineurs ne paye pas. Laurent Blanc faisait le job, était français, avec un palmarès de champion, s'exprime bien, est apprécié de tous, joueurs, journalistes... aussi bien en France qu'à l'international. 

Ce qui me dérange dans cette Rehontada est plus la sous-performance d'un Kehrer ou même de la légende Buffon qui ont livré un match exécrable. Quand on joue à ce niveau, il ne faut pas hésiter à remplacer dès la 1è mi-temps comme ce fut le cas de Bailly pour Manchester United. 


Buffon est un gars incroyable au charisme de rock-star, mais personne n'y coupe, l'âge l'a rattrapé. Il reste un excellent gardien mais soyons honnête, il n'a pas été recruté pour ses talents émoussés mais bien pour le marketing. Sur ce plan, c'est mission réussie. Mais pour le reste, le grand Gigi, qui mérite tout notre respect, ne doit pas jouer des matches clés. Il a commis 2 bourdes (1 passe encore) qui ont renvoyé le ​PSG dans son pré. Fort avec les faibles, faible avec les forts.


Un Rabiot aurait été fort utile au PSG. En étant cynique, on pourrait même ajouter, qu'il doit être dans une forme foudroyante n'étant occupé qu'à visiter Paris, draguer Minnie à Disneyland et faire du shopping depuis des semaines. 


Si le joueur s'était défoncé et blessé pour son club, le ​PSG n'en aurait eu cure et aurait même pu le renvoyer en vacances illico. Voilà un joueur indispensable dont se dispense un club qui a des ambitions internationales. On veut voir Rabiot sur les terrains. Pas en boîte. Enfin pas les jours de matches en tout cas...