LIGUE 1 : l'équipe-type de la 27ème journée

Avant Bordeaux-Montpellier demain et sans Nîmes-Rennes reporté, voici les meilleurs joueurs à leur poste durant cette journée marquée notamment par la nouvelle victoire parisienne, le succès important de l'OM face à l'ASSE, le carton lyonnais et le nul monégasque. Une équipe-type en 3-4-3 à l'allure offensive !

1. Marc-Aurèle Caillard (EAG)

Le portier breton a montré cette année en Coupe de la Ligue qu'il était efficace sur les penaltys. Il l'a confirmé ce week-end en en stoppant un à la dernière minute face à Nantes. Valentin Rongier obtient cette occasion cruciale à la suite d'une main guingampaise. Il se décide à le tirer lui-même, mais envoie une frappe molle presque centrée sur le gardien costarmoricain. C'est un arrêt décisif dans la course au maintien. EAG peut dire merci à Caillard.

2. Duje Caleta-Car (OM)

On sent que le défenseur croate est dans une bonne dynamique. Ce dimanche soir devant les caméras de Canal +, il a été impressionnant dans les duels, ne laissant que des miettes à ses adversaires directs dont le poison Khazri. De surcroît, il affiche une entente de plus en plus intéressante avec Boubacar Kamara. On l'attendait à ce niveau au moment de son arrivée à l'OM

3. Marquinhos (PSG)

Capitaine de l'équipe parisienne , le Brésilien s'est illustré dans sa lecture du jeu et a fait front lors des offensives normandes. Il n'était pas loin de marquer à la demi-heure de jeu sur corner, la transversale en a décidée autrement. Un homme de base de Thomas Tuchel.

4. Fodé Ballo-Touré (ASM)

Le néo-monégasque  a fait un match plein ce samedi au stade Raymond Kopa. Le danger venant clairement du coté droit angevin, le natif des Yvelines a surtout eu à rester concentré. Ce qui lui a permis de se libérer offensivement et de faire valoir ses capacités de percussion.

5. Cesc Fabregas (ASM)

L’espagnol est un symbole : celui du renouveau de l'ASM  en cette année 2019. L'ex joueur de Chelsea s'est très rapidement imposé comme le patron au milieu. A Angers, il a été une nouvelle fois un des meilleurs monégasques, capable de gratter des ballons, de temporiser, de distribuer le jeu. Quelle belle affaire pour le club de la Principauté.

6. Flavien Tait (Angers SCO)

Quel match du milieu angevin ! Il a été l'atout numéro un de son équipe face à l'ASM. Percutant et dangereux balle au pied, il a avant tout été efficace devant le but en inscrivant un beau doublé. Le premier but arrive au terme d'une percée individuelle dans la défense monégasque : il a un peu de chance sur le contre et en en glissant le ballon entre les jambes du portier du Rocher. Juste avant la mi-temps, il enroule du plat du pied droit, dans la même zone de la surface adverse, pour faire le break. 

7. Nabil Fekir (OL)

De retour après une courte absence, le champion du monde a signé un retour de très bonne facture. Il inscrit le but du break à la 35e en se faisant justice lui-même sur penalty. Par ailleurs, il délivre deux passes décisives pour Depay et Dembélé et le nombre de fautes subies témoigne de son impact au cœur du jeu lyonnais. Il faudra qu'il soit à ce niveau au Camp Nou.

8. Arber Zeneli (Stade de Reims)

Le Kosovar pourrait bien se faire un nom rapidement dans le championnat de France. S'il réédite des performances comme celle de samedi face aux Picards, c'est même une certitude.Très vif avec le ballon, sans aucun complexe, l’ailier rémois a dynamité le match. Il est à l'origine du premier but de Reims et n'est pas loin de donner la victoire aux siens à la dernière minute sur une frappe contrée par le poteau. Il va falloir faire attention à lui.

9. Kylian Mbappé (PSG)

La force tranquille. Dans un match mal embarqué pour les Parisiens face à des Caennais accrocheurs qui jouent leur survie dans l'élite, l'attaquant francilien s'est montré patient pour finalement planter un doublé, un de plus. Un penalty tout en décontraction et un but de renard des surfaces en toute fin de match. Déjà un très grand joueur.

10. Falcao (ASM)

À 33 ans, El Tigre fait ce qu'on lui demande de faire : marquer. Il en est déjà à onze réalisations cette saison. Pas mal pour un joueur qu'on a parfois donné fini, un peu vite. Ce samedi, il a ajouté deux buts à son total en carrière : le premier sur un service de Golovin, le second sans trembler sur penalty. Son sens du but est inépuisable et précieux pour son équipe dans la course au maintien.

11. Moussa Dembélé (OL)

Match après match, le natif de Pontoise s'affirme comme un des meilleurs numéro 9 de Ligue 1. Il a encore marqué, deux fois, face au TFC. Sa première réalisation est un effleurement du cuir sur un centre de Traoré. En revanche, le second ne doit rien à personne : un bel enchaînement crochet du droit frappe du gauche croisée. Une vraie bonne pioche pour l'OL