Beckham and Carlos

Les 10 meilleurs tireurs de coups francs de l'Histoire du football

Dans le football moderne, les coups de pied arrêtés revêtent une importance particulière. Attendus par la foule des spectateurs, les coups francs bien placés sont pour certains joueurs des occasions franches de marquer. Qui en sont les spécialistes du genre ? Il est difficile d'établir un top 10 des meilleurs tireurs de coups francs de l'histoire du football. Nous nous y essayons toutefois dans les prochaines lignes. Ce classement est à prendre dans le désordre, on ne voudrait pas trop se mouiller quand même.

1. Michel Platini

Avec Platini, on replonge dans une époque lointaine, celle d’un football moins physique laissant la part belle aux créateurs sans protèges tibias. "Platoche" était l'un des meilleurs de cette catégorie de joueurs et s'était fait pour spécialité de planter des buts sur coups francs. On évalue à plus de cinquante ses réalisations sur ce type d'action. Il a marqué un quart de ses buts en Bleu de la sorte, et ce dès ses premières sélections au milieu des années 1970. Le plus connu est certainement celui inscrit en finale de l'Euro 1984 face aux Espagnols et le gardien Arconada. Le style Platini, c'était avant tout un toucher de balle particulier que personne n'a oublié.

2. Juninho

C'est clairement le joueur auquel on pense en premier quand on est né autour de 1990. Les coups francs de Juninho renvoient à l'apogée de l’Olympique Lyonnais entre 2002 et 2008. Quand Lyon obtenait un coup franc dans les quarante derniers mètres, ce n'était pas comme un penalty, mais presque, avec le talent incroyable du brésilien sur ces phases de jeu. Les chiffres parlent d'eux même : 44 buts inscrits sur coups francs dans ses années rhodaniennes. À vingt ou quarante mètres, peu importait. Juninho savait donner l'effet voulu pour que le ballon finisse au fond. Faites vous plaisir en regardant sur Youtube une compilation de ses plus belles œuvres C'est un régal, notamment sur ces coups francs lointains où il tapait dans le cuir de telle sorte qu'il traversait le ciel avec un effet improbable.

3. David Beckham

Qu'on apprécie ou pas le personnage, David Beckham, c’était une certaine définition de la classe naturelle. Sa façon de lancer son pied droit en arrière et de l'envoyer loin devant lui lors des coups francs, de courber sa hanche,  un peu comme un tennisman avec son bras, était sa marque de fabrique. Avec plus de 65 buts de cette manière lors de sa  longue carrière, l'international anglais était un maître incontesté de l’exercice. On manque aujourd'hui de joueurs d'un tel charisme footballistique.

4. Roberto Carlos

3 juin 1997, un avant avant la Coupe du Monde 1998, Gerland. La France prépare son grand rendez-vous de l'été suivant. On joue depuis vingt minutes entre la France et le Brésil. Faute de Vieira sur Ronaldo dans l'axe à trente mètres des cages bleues. L'arrière gauche brésilien Roberto Carlos s'empare du ballon et prend son élan caractéristique d'une dizaine de mètres. Il envoie ensuite un missile de l'extérieur du gauche qui laisse Barthez sans réaction. Au ralenti, on comprend mieux pourquoi : le ballon a une trajectoire invraisemblable et semble sortir, avant de replonger vers le but tricolore. Il l'a confié vingt ans plus tard : "c'était un miracle", lié au vent surtout. Au delà de ce but mythique, le latéral emblématique en a mit d'autres, des coups francs, tous éclipsés par ce bijou.

5. Andrea Pirlo

À Milan, à la Juve ou avec la Nazionale, Andrea Pirlo a toujours brillé dans ce domaine. Avec sa manière bien à lui de nettoyer le ballon avant de frapper, il a marqué les esprits dans les années 2000 par sa technique, sa classe, sa précision. Avec Milhajlovic, il est l'un des seuls joueurs à avoir dépassé la barre des vingt unités en Serie A. C'est dire l’ampleur de son talent et la qualité de sa frappe de balle.

6. Lionel Messi

Difficile de se passer de la Pulga dans ce top 10. Un des tout meilleur joueur de l'histoire si ce n'est le meilleur (vaste débat maintes fois abordé), l'Argentin régale fréquemment les spectateurs sur coups francs. Non content d'être un footballeur génial, le barcelonais a ajouté depuis quelques années cette technique bien particulière à sa panoplie de génie. Il a ainsi inscrit dix buts sur coups francs directs en 2018 ! 

7. Zico

Le temps passe et le Brésilien est souvent un peu mis de côté quand on évoque les grands joueurs de l’histoire de notre sport favori, et les meilleurs tireurs de coups francs. Celui qui s'est aujourd’hui reconverti comme entraîneur a inscrit un total hallucinant de 672 buts dans sa carrière au Brésil, en Italie et au Japon, dont un certain nombre sur coups francs. Allez voir son but face à l'Ecosse lors du Mondial 1982 (photo ci dessus). C'est un bon exemple de son style dans ce secteur du jeu.

8. Sinisa Mihajlovic

Le Serbe est une légende de la discipline. Gaucher, il est avec Pirlo le meilleur réalisateur dans l'histoire de la Serie A sur coups francs directs (28). Ayant la particularité d'être défenseur, il avait un style bien à lui, tout en puissance (160 km/h d'après les spécialistes). Sur la photo ci dessus, il frappe si fort dans le mur allemand durant le Mondial 98 que Klinsmann dû sortir sur civière ! Pour le natif de Vukovar, frapper un coup franc, "c'était comme se laver les dents". Il restera célèbre dans l’histoire du calcio avec son triplé sur coups francs le 13 décembre 98 face à la Sampdoria. Un des pontes de cet art à part.

9. Cristiano Ronaldo

Archétype du footballeur complet, le Portugais excelle souvent dans l’exercice qui nous intéresse. CR7 a sa technique bien a lui de frapper le ballon de telle sorte qu'il s'élève puis retombe en prenant de la vitesse, un peu à la Juninho Pernambucano. On peut toutefois lui reprocher d'avoir un peu décliné au fil des saisons et de vendanger pas mal sur ces phases de jeu. 

10. Rogerio Ceni

Avec Jose Luis Chilavert, Rogerio Ceni est en compétition pour le titre de gardien le plus fantasque de ces dernières décennies. Si vous ne connaissez pas le personnage, accrochez-vous bien ! Ce gardien brésilien a été l'homme d'un seul club : il a évolué avec le club de Sao Paulo de 1990 à 2015, disputant plus de 1000 matchs dans ses rangs. Plus inconcevable encore, il a marqué 132 buts sur coups de pieds arrêtés durant ces vingt-cinq années dans le championnat national ! Ceni, c'est le profil magnifié du joueur brésilien à la technique sur-développée mise au service du spectacle et de son équipe. Un ovni.