​Gerard Piqué est connu pour ses déclarations très provocatrices. A la suite du clasico remporté par le FC Barcelone 3-0 face au Real Madrid, le défenseur Blaugrana n'a une nouvelle fois pas terni à sa a réputation. 


Le FC Barcelone s'est à nouveau amusé avec le Real Madrid pour la deuxième fois en trois matchs. Un succès 3-0 marqué par une efficacité glaciale de l'attaque barcelonaise. Cependant, la rencontre aurait pu basculer sur des détails notamment avec un penalty non accordé au Real Madrid. Interrogé à ce sujet en zone mixte, ​l'international espagnol s'est permis une déclaration mythique pour dénoncer l'injustice en Espagne. 


"Si les caméras des télévisions espagnoles, qui sont présentes ici (en zone mixte, ndlr), consacraient plus de temps aux procès des prisonniers politiques, qui sont très injustes, plutôt que de parler de la VAR, les habitants d’Espagne verraient un peu plus ce qu’il se passe, et le pays irait un peu mieux " a-t-il lancé.


Des déclarations qui font sûrement écho au procès de l'ancien président Blaugrana Sandro Rosell jugé pour blanchiment d'argent.