Alors que Jean-Michel Aulas a critiqué certains de ses joueurs de l'OlympiquLyonnais après la défaite à Monaco, Bruno Genesio a donné son opinion sur le sujet abordé par son président.


Gueule de bois pour l'​Olympique Lyonnais. Défait par l'​AS Monaco lors de la dernière journée de championnat (0-2) au stade Louis II, la troupe de Bruno Genesio a marqué le pas dans sa courseffrée au podium d​Ligue 1. Un revers chez un mal classé qu'a bien eu du mal à supporter Jean-Michel Aulas.

Le président de l'institution rhodanienne s'est donc empressé de dégainer son plus fidèle allier en communication dans la foulé: son téléphone portable, pour y critiquer ouvertement certains de ses joueurs. Un message qui avait sans doute pour but de remobiliser ses hommes avant leur quart de finale de coupe de France, même si la méthode reste étrange.

Toujours est-il que celui-ci est bien passé, puisque le coach français des Gones a développé le raisonnement de son boss lors de son passage devant la presse, avant l'échéance face au Stade Malherbe de Caen. Lucide, l'entraîneur de l'OL a mis son effectif devant ses responsabilités.


"Les joueurs ne sont pas volontairement dans cet état d’esprit. On a une équipe très jeune, avec des joueurs qui jouaient en L2 il y a un ou deux ans. Certains se retrouvent désormais internationaux, d’autres sont courtisés par de très grands clubs, c’est difficile à gérer pour eux. Mais il faut mettre tout cela de côté pour se concentrer sur les objectifs collectifs du club. Après, il sera temps de savoir qui prolonge, qui a des sollicitations, etc. 

Je pense qu’il faut qu’on arrête de parler, de faire des interviews, de communiquer sur les avenirs individuels. On sait que ce sont des éléments qui peuvent parasiter la performance de l’équipe et des joueurs jeunes pas habitués à ça. Il faut qu’on se concentre. On essaye de communiquer le moins possible sur ses envies futures. Il n’y a qu’une chose qui compte, c’est la performance.

C’est à nous de les protéger de certaines sollicitations pour qu’ils se concentrent uniquement sur les matches. Taper dessus sans arrêt, ce n’est pas ça qui leur permettra de comprendre. Il faut recadrer et responsabiliser. Ce sont des gens intelligents, cette génération a besoin de ça, il faut la responsabiliser. C’est un juste milieu à trouver. Cet équilibre n’est pas toujours évident.

Il est indispensable d’avoir la fibre club, la fibre collective. Il n’y a que ça qui leur permettra d’avoir une carrière qui va se développer ou pas. La récompense viendra par le collectif. Mais ce n’est pas facile de faire comprendre ça à des jeunes joueurs. À nous de nous concentrer par rapport à ce que l’on souhaite faire collectivement. Ensuite, fin mai, il sera temps de parler des objectifs individuels".


Reste désormais à voir si ce discours qui se veut rassembleur et pédagogue de Bruno Genesio portera ses fruits pour l'Olympique lyonnais. Réponse ce mercredi.