RIVALITÉ : Tout ce qu'il faut savoir sur le "Derby of England"

Dimanche à 15h05, Manchester United accueille Liverpool dans l'un des matchs les plus mythiques d'Europe. Des millions de téléspectateurs vont scruter sur petit écran ce qui se passera du coté d'Old Trafford en plein cœur de l'après-midi. Pourquoi un tel engouement ? A quelques jours de ce choc, petite explication sur le pourquoi du comment de cette opposition footballistique majeure entre les deux clubs les plus titrés de Premier League.

5. Le match de dimanche

On ne va pas se mentir, l'avantage est très clairement pour Liverpool qui caracole dans les hautes sphères du championnat. Les Mancuniens vont mieux grâce à Solskjaer, mais la défaite face au PSG en LDC a montré les limites de ce redressement, quand Liverpool est un cador de la Champions League. A l'aller, les Reds s'étaient imposés 3-1 sans discussion. Alors, dimanche, un petit Manchester-Liverpool ? La question ne doit plus se poser.

4. Quelques matchs marquants

Il faudrait un livre entier pour rendre justice aux oppositions entre les deux clubs. A défaut de deux cents pages, on peut en quelques lignes rappeler quelques uns des beaux moments de cette histoire partagée. En mai 1977, Manchester s'impose en finale de la Cup à Wembley (2 buts à 1). Quelques jours plus tard, les Reds gagnent la Coupe d'Europe des clubs champions face au Borussia Mönchengladbach (3-1). En janvier 1994, les deux équipes se neutralisent au terme d'un scénario fou, avec un jeune Ryan Giggs (3-3).En mai 2003, le 4-0 de MU à son apogée avec le "divin chauve" dans les cages avait marqué les esprits.

Plus récemment, le 11 février 2012, le derby d'Angleterre a fait parler de lui avec la polémique Suarez-Evra, mêlant insultes racistes, provocations et refus de se serrer la main.

3. Les débuts de la rivalité sportive

Pour trouver trace du premier Liverpool-Manchester de l'histoire, il faut remonter à 1895 et un succès 7-1 des Reds (plus grosse victoire à ce jour encore). L'historique des rencontres est donc ancien. Cependant, la vraie rivalité sportive entre Reds et Red Devils est plus récente. On peut la dater des années 1960. Alors que les Liverpuldiens végétaient auparavant en deuxième division, ils remportent le titre en 1964. Entre 64 et 67, les deux formations se refilent le trophée d'année en année ! Les années 70 sont celles des Reds avec cinq titres de première division et deux C1. Rebelote dans les années 80 avec six titres pour les Reds, qui sont alors l'équipe numéro un du pays.  En revanche, à l’orée de l'avènement de la Premier League (fondée en 92) les années 1990 et 2000 sont indubitablement mancuniennes sous la houlette du mythique écossais Alex Ferguson. Les Red Devils rattrapent alors leur retard en terme de trophées.

De nos jours, le dernier titre national remonte à 2012-2013 pour Man U, à 1989-1990 pour Liverpool. Une éternité !

2. Historiquement, deux villes rivales et complémentaires

Quand on aborde cette rencontre, un petit point historique est obligatoire. Rapidement, rassurez-vous. A l'époque moderne, le Royaume-Uni est le cœur battant de la Révolution industrielle qui secoue le continent aux XVIIIe et XIXe siècles. A cette époque, Liverpool et Manchester sont deux des fers de lance de ce bouleversement majeur dans le Nord de l'Angleterre. Si Liverpool a l’avantage d'être situé sur la mer et exporte ainsi les produits finis vers le monde entier, les Mancuniens doivent se contenter de fournir la marchandise. Dans les années 1890, les autorités décident alors pour contrer l'hégémonie de Liverpool de creuser un canal pour relier la ville à la mer. Cet aménagement va donner une importance nouvelle à Manchester et créer de facto une rivalité économique entre ces deux mastodontes industriels. C'est le commencement de notre histoire.

1. Manchester-Liverpool, un vrai derby ?

Non, pour les puristes du terme, Liverpool-Manchester United ne peut pas être un derby car les deux clubs ne se situent pas dans la même ville, à l'inverse d'un Everton-Liverpool ou d'un City-United. Malgré tout, cette opposition porte le nom de "derby d'Angleterre" depuis longtemps. 

Les raisons de cette dénomination ne manquent pas. Les deux cités sont distantes de seulement 55 kilomètres, l'équivalent d'un Paris-Melun, moins qu'un Lyon-Sainté. Le dernier transfert entre les deux clubs remonte à 1964, c'est dire l'ampleur de l'antagonisme ! Les supporters des deux camps se haïssent : le crash de Munich et les tragédies d'Hillsborough ou du Heysel sont régulièrement évoquées par les fans des deux camps pour chambrer leurs adversaires. Vous en voulez encore ? Sir Alex Ferguson a dit un jour "qu'il s'agit du seul derby pour Manchester United". Derby, choc, rivalité, must, appelez-le comme vous voulez, Liverpool-Manchester United, c'est immanquable.

Dimanche à 15h05, Manchester United accueille Liverpool dans l'un des matchs les plus mythiques d'Europe.