Alors que le ​Barça se déplaçait à Lyon pour le huitième de finale aller ce mardi (0-0), c'est encore une fois le ​PSG que le président catalan a évoqué dans une interview accordée au Figaro récemment. 


Évidemment, c'est du fair play financier qu'il s'agissait, un sujet qui tient particulièrement à coeur de Josep Bartomeu, souvent le premier à s'insurger des folies du club de la capitale sur le ​marché des transferts


"Les clubs-États, comme le PSG ou Manchester City, sont des cas à part. Car ils reçoivent de l’argent qui ne provient pas de l’industrie du football. Nous, au Barça, nous ne pouvons injecter que l’argent que nous générons nous-mêmes. Ce que j’espère, c’est que les clubs respectent les règles du fair-play financier. Il faut voir les sponsors : sont-ils réels ou ne le sont-ils pas ? C’est à l’UEFA de le déterminer à travers son département de fair-play financier.​"


Outre les nombreuses confrontations sur le terrain en ​Ligue des Champions, marquées par la fameuse remontada il y a deux ans, le PSG et le Barça s'affrontent également sur le mercato avec plusieurs dossiers plus ou moins liés. Après leur avoir pris ​Neymar, les Parisiens se sont vus dépasser sur le fil par les Catalans pour Frenkie de Jong, alors qu'Adrien Rabiot attend toujours de trouver un accord avec le club espagnol.