​Souvent critiqué pour ses choix tactiques, Rudi Garcia modifie régulièrement son schéma tactique mais également ses joueurs en fonction des matchs. Nous allons donc voir quelles sont les options idéales avec 5 titulaires indiscutables (Steve Mandanda, Hiroki Sakai, Boubakar Kamara, Florian Thauvin et Mario Balotelli) pour viser le podium. 


4-4-2 avec une attaque Germain-Balotelli

Mandanda - Sakai, Kamara, Caleta-Car, Amavi - Sanson, Lopez, Thauvin, Ocampos - Germain, Balotelli 


Avec cette équipe séduisante face à Amiens (2-0), le 4-4-2 de Rudi Garcia a parfaitement fonctionné, avec un Valère Germain qui est mis dans les meilleures conditions en compagnie d'un autre attaquant. Cette composition permet à l'attaquant français de décrocher et d'être un véritable pivot pour animer les actions offensives. 

Avec un milieu de terrain Sanson-Lopez, qui a prouvé sa complémentarité lors du dernier match, le club phocéen pourra construire son jeu et sortir le ballon proprement et plus rapidement. Concernant l'aspect défensif, les jeunes défenseurs prometteurs Boubakar Kamara (19 ans) - Duje Caleta-Car (21 ans) ont prouvé leur solidité et leur calme lors des trois derniers matchs (1 but encaissé) pour la 14ème défense de Ligue 1.


Souvent critiqué par les supporters marseillais, Lucas Ocampos est très apprécié par Rudi Garcia pour sa combativité et serait très utile pour les tâches défensives. Cependant, cette composition, avec 6 joueurs offensifs, pourrait créer un déséquilibre. Avec un milieu Sanson-Lopez, très porté vers l'avant, le milieu de terrain pourrait être une véritable faiblesse lors des grands matchs avec un Lopez qui récupère très peu de ballons (0,8/match)


4-2-3-1 avec Payet en meneur de jeu

Mandanda - Sakai, Kamara, Caleta-Car, Amavi - Sanson, Lopez - Thauvin, Payet, Ocampos - Balotelli 


Un seul changement par rapport à la précédente composition avec la présence de ​Dimitri Payet à la place de Germain. Le retour de blessure du capitaine pourrait dynamiser les attaques marseillaises avec son talent et la précision de ses deux pieds notamment sur les coups de pied arrêtés. 

S'il retrouve sa grande forme, le duo Payet-Balotelli pourrait fonctionner à merveille. Ceci dit, les dernières performances du numéro 10 phocéen aurait changé la hiérarchie. Cette équipe pourrait être bénéfique à ​Balotelli qui aime participer au jeu en remisant, en changeant le jeu et qui est très mobile en dézonnant à la pointe de l'attaque.


4-2-3-1 avec Luiz Gustavo au milieu et Sanson en 10

Mandanda - Sakai, Kamara, Caleta-Car, Amavi - Gustavo, Lopez - Thauvin, Sanson, Payet - Balotelli


Le retour de Luiz Gustavo était attendu par tous les supporters du club phocéen. Débarrassé de sa blessure, le vice-capitaine pourrait apporter de l'impact au milieu et récupérer plus de ballons. 

Cette composition avec trois joueurs (​Thauvin, Sanson, Payet) très doués techniquement en soutien de Balotelli permettrait de le servir dans les meilleures conditions. Grâce à cette composition, Sanson peut également retrouver son meilleur poste en tant que numéro 10 afin de distiller de nombreux ballons décisifs.


Cependant, avec un Payet qui rentre dans l'axe au côté de Sanson, et qui fait peu d'efforts défensifs, cela peut là aussi créer un déséquilibre sur le côté gauche de la défense marseillaise.


4-4-2 avec Payet à gauche

Mandanda - Sakai, Kamara, Caleta- Car, Amavi - Gustavo, Strootman, Thauvin, Payet - Germain, Balotelli.


Le 4-4-2 avec Germain dans un système avec deux attaquants est une véritable opportunité pour l'​Olympique de Marseille dans la construction du jeu. Cette équipe permettrait d'avoir de la justesse technique mais également deux milieux expérimentés qui permettront de soutenir la défense marseillaise et de combler les erreurs défensives des deux ailiers marseillais (Thauvin et Payet). 


Cependant, les milieux Gustavo et Strootman n'ont pas la justesse technique d'un Lopez ou d'un Sanson pour casser des lignes ou pour porter le ballon. Rudi Garcia devra donc vite choisir une composition équilibrée avec des joueurs en pleine forme pour espérer obtenir un billet pour la Ligue des Champions.