​Manchester United s'est défait des Blues dans le cadre du cinquième tour de la FA Cup à Stamford Bridge (0-2). Étincelant après sa sortie manquée face au PSG, Paul Pogba a survolé les débats. 


Les Mancuniens se sont rassurés à quelques jours d'un énorme choc face à Liverpool en ​Premier League. Imposant de réalisme en première période, les hommes d'Ole Gunnar Solskjaer ont maîtrisé le milieu de terrain londonien en imposant un pressing coordonné constant pour enclencher des attaques rapides fatales face à un adversaire dépassé par la vivacité des mouvements mancuniens. 


La revanche de Paul Pogba 

L'international français avait des choses à se faire pardonner après sa contre-performance face aux Parisiens en Ligue des Champions. Complètement éteint par Marquinhos, Paul Pogba se devait de répondre sur le terrain aux dernières critiques dont il avait pu faire l'objet. 


Transcendé face à une faible équipe des Blues malgré une possession favorable aux hommes de Maurizio Sarri, les Mancuniens, et ​Paul Pogba en tête ont parfaitement su répondre au défi physique qui les attendait. 


Dans un milieu à trois aux côtés de Matic et d'Ander Herrera, de nouveau dans une forme étincelante depuis le départ du Special One, Paul Pogba a allumé la première mèche en délivrant un caviar pour son coéquipier espagnol trouvé aux avant-postes après un contre rapidement mené sur une sortie de balle rapide (31e). 

Le premier coup de semence en a d'ailleurs appelé un second juste avant la pause. Dans une nouvelle phase de pressing active, le Français, qui est venu récupérer le ballon face à l'un de ses compatriotes (Kanté), a rapidement lancé Rashford sur le côté droit, qui a parfaitement patienté pour distiller une merveille de ballon sur la tête de l'ancien turinois. 

La messe dite, Paul Pogba a apporté une première réponse sur le terrain, lui qui a retrouvé de l'allant depuis l'arrivée du Norvégien sur le banc mancunien. 


Chelsea balbutie son football

Une nouvelle fois, les Blues ont fait preuve d'inconstance pour prendre les devants dans une rencontre qui pouvait permettre au club londonien de conserver ses chances de soulever un trophée national. Mais comme souvent, les coéquipiers d'un Eden Hazard, encore loin d'être transcendant, ont dû faire face au réalisme d'une équipe en pleine confiance. 


Depuis quelques jours, les tabloids britanniques font un état d'un éventuel départ de Maurizio Sarri à la fin de la saison après les dernières performances sportives décevantes. 

Loin des attentes et des objectifs fixés à la pré-saison, les Blues déçoivent, symbole d'une équipe qui peine à trouver son identité sur le terrain. Et pourtant, tout portait à croire que l'arrivée de Gonzalo ​Higuain redonnerait un nouveau coup de fouet à une formation en panne d'inspiration. Loin de là, les Londoniens ont une nouvelle fois déjoué face à une équipe membre du Big 6. 


Alors que la parenthèse FA Cup devait permettre de prendre une bonne bouffée d'air, Il faudra repasser pour voir un fond de jeu à Chelsea. 


Le long périple des Red Devils 

En validant sa qualification en quart de finale de la Coupe d'Angleterre, ​Manchester United s'est assuré de disputer au minimum entre un et deux matches en cas d'égalité. Un marathon qui pourrait avoir de lourdes conséquences sur l'état de forme des Mancuniens qui affronteront dès dimanche le leader, Liverpool (15h05) avant de se déplacer trois jours plus tard sur la pelouse de Palace. 

Avant d'aller défier le Paris Saint-Germain en huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions, Man United recevra Southampton le samedi 2 mars (16h00). Une large revue d'effectif devrait être effectuée pour faire soulager les cadres qui devront par la suite rejoindre leur sélection respective pour les premières rencontres comptant pour les éliminatoires de l'Euro 2020 (22 mars pour l'EDF face à la Moldavie).