​L'entraîneur espagnol regrette que la direction merengue ne lui ait pas laissé plus de temps, après une série compliquée en début de saison.


En octobre dernier, après une cuisante défaite 5-1 contre le Barça, le Real Madrid a sombré dans la crise et ​Julen Lopetegui a été renvoyé. Quatre mois seulement après son intronisation, l'entraîneur ibérique a plié bagage, sa direction n'ayant pas la moindre pitié. Une décision qui avait à l'époque ému certains joueurs, déçus du traitement accordé à leur coach. 

Le principal intéressé l'a lui aussi très mal vécu. Dans un entretien accordé à Football Daily, l'ancien sélectionneur de la Roja a regretté le manque de patience de ses dirigeants.


"Ce fut une surprise pour moi et quelque chose d’un peu injuste. Nous avions quand même bien commencé, l’équipe jouait bien ensuite nous avons eu trois mauvaises semaines. À ce moment tu n’espères qu’avoir du temps pour trouver une solution pour que les choses s’équilibrent. Nous étions sûrs que la situation allait s’arranger. Je n’ai tout simplement pas eu assez de temps. C’est la meilleure manière pour moi d’expliquer mon renvoi du club. J’aurais aimé en avoir plus, mais je dois me pencher vers l’avenir maintenant. Je ne dirai jamais rien de mal sur le Real. Le nouveau coach a tout mon respect et j’adore les joueurs, ils ont tous eu une attitude fantastique avec moi."


Très beau joueur, l'éphémère entraîneur du ​Real Madrid ne dira donc jamais rien de négatif sur son ancien club. Malgré tout, il peut nourrir de grands regrets. Car en 2018, il est passé du rêve de la Roja au cauchemar madrilène. En quelques mois, sa réputation a pris un coup. 


Mais il ne se démonte pas, et prépare déjà son retour sur les bancs de touche, dans "un bon championnat" si possible.