​Avant la rencontre cruciale face à l'Olympique Lyonnais en huitième de finale de la Ligue des Champions, le ​FC Barcelone accueillait Valladolid pour conserver son avance en tête du championnat. Avec le retour d'Ousmane Dembélé, les Blaugrana ont souffert mais ont réussi à s'imposer sur la plus petite des marges (1-0) grâce à un penalty de Lionel Messi. 


MA. Ter Stegen (5) : Face à une équipe regroupée en défense, Ter Stegen n'a pas été grandement inquiété ce soir. Protégé par une belle défense, le portier allemand a été plutôt tranquille avant d'affronter Lyon.


S. Roberto (5,5) : Ses courses incessantes ont posé des problèmes au côté gauche de la défense de Valladolid. Il s'est montré offensivement en épaulant son ailier d'une belle manière. 


G. Piqué (7) : L'international espagnol a été paradoxalement le plus dangereux joueur des Blaugrana. Déjà décisif en provoquant un penalty, de plus en s'interposant sur un centre peu avant la mi-temps qui aurait pu faire mal. Un match exemplaire de la part de l'ancien Mancunien. 


T. Vermaelen (6) : Porté par un Gerard Piqué très solide, il n'avait plus qu'a ramassé les miettes. Pour le reste, il a réussi à faire preuve de maîtrise dans ses les quelques duels effectués. Cependant, il est loin de pouvoir repasser devant Lenglet laissé au repos ce soir. 


J. Alba (5) : On l'a connu plus inspiré, l'aile barcelonaise n'a pas vraiment volé ce soir. Il aura manqué de tranchants dans ses montées, et a été très rarement en position de centre. 


S. Busquets (6,5) : Important comme jamais en l'absence d'Ivan Rakitic, Busquets s'est retrouvé au four et au moulin. A la récupération, et à l'orientation du jeu, il a apporté un contrôle total au milieu de terrain Blaugrana. Ce sera certainement l'une des forces du ​Barça face à l'OL. 


A. Vidal (5) : Cantonné à son rôle défensif qu'il a su parfaitement tenir, le Chilien n'a pas été porteur du jeu offensif ce qui a beaucoup manqué ce soir au ​FC Barcelone. On aurait souhaité le voir utiliser toute sa palette pour apporter un peu de dynamisme à une attaque pâlichonne


C. Aleña (5) : Du bon et du moins bon pour la pépite de la masia. Il n'a pas su apporter le lien qui a manqué entre le milieu et l'attaque ce soir. Peu de projections tranchantes qui ne plaident pas en sa faveur pour une place de titulaire en l'absence d'Arthur. Qu'il se rassure son concurrent Vidal n'a pas marqué plus de points. 

(77') I.Rakitic : Non évalué. 


L. Messi 6 : Ce n'est pas un grand Lionel Messi que l'on a vu ce soir. Peu inspiré, il a parfois manqué des choses simples au regard de son talent. Cependant, il a libéré les siens sur un penalty juste avant la pause. Il aurait pu inscrire un doublé s'il n'avait pas manqué un second penalty obtenu en fin de match par Coutinho. Trentième but pour le lutin argentin qui signe sa dixième saison à plus de 30 réalisations. Impressionnant.


O. Dembélé (5) : Tout juste revenu de blessure, on a senti d'une part un Dembélé dont l'accélération semble être totalement revenue. D'autre part un coup de rein qui semble encore un peu hésitant. Il a été souvent repris à l'ordre par une défense qui ne s'est pas laissé abuser par ses dribbles. Un match de reprise pour l'ancien Rennais qui devrait être plus virevoltant mardi soir.  

(70') P.Coutinho (6) : Peu en forme, en une action il a montré qu'il est encore capable d'action de classe. Sur une combinaison remarquable avec Suarez, il a réussi à provoquer un penalty, malheureusement manqué par Lionel Messi. Belle entrée du Brésilien. 


KP. Boateng (4,5) : L'ancien Milanais a rarement été dans le coup ce soir. Aligné à la pointe de l'attaque, il a été très poussif en se créant peu d'occasions. Ses appels ont parfois eu le mérite d'être très précis. En revanche, sa finition a laissé à désirer notamment un peu avant sa sortie lorsqu'il a tergiversé face au portier adverse. 

(60') L.Suarez (5) : El Pistolero préservé en vue du match face à l'OL est entré à 30 minutes de la fin. Il a réussi à se créer beaucoup d'occasions. Toutefois à l'image de Boateng, il n'a pas su faire la différence devant le but.