​Face aux 19èmes du Championnat, la Juventus Turin s'est baladée. Trois hommes forts de la Vieille Dame, Bonucci de la tête, Dybala d'une mine de 25 mètres et puis l'inévitable​ Cristiano Ronaldo d'un plat du pied ont fait rayonner l'Allianz Stadium. Sans vraiment faire tourner, Allegri a bien préparé l'arrivée de la Ligue des Champions la semaine prochaine. 


Un nouveau clean-sheet et une victoire aisée pour cette équipe turinoise en pleine forme avant d'aller à Madrid mardi.


Dybala et Ronaldo, une entente prometteuse

Ils se marchaient un peu dessus au début de saison à tel point qu'on annonçait un départ de la Joya. Désormais, l'orage semble passer. Les deux joueurs s'entendent à merveille. Ronaldo pour Dybala ou l'inverse, nous aurons vu toutes les situations ce soir. Les deux stars se trouvent beaucoup dans le cœur du jeu et combinent ensuite pour apporter de la vitesse au jeu. 

CR7 et Dybala débarqueront en pleine forme au Wanda Metropolitano. Même dans leurs célébrations, nous les sentons complices. 

Les latéraux étaient chauds... 


Cancelo, quel joueur ! Encore une belle intensité dans ses courses, vers l'avant bien entendu. Pourtant, c'est également dans son implication défensive qu'il a surpris. C'est bien un des seuls points faibles que nous pouvons encore lui trouver. Ce soir, c'était précis et rigoureux. 

​​De Sciglio ne jouera sûrement pas mardi malgré sa prestation plus intéressante qu'à son habitude. Il a apporté plus de volume de jeu et de physique à son aile. C'est une belle répétition face à véloces attaquants Colchoneros.


Bonucci a assuré son retour

Buteur de près dans la surface, Bonucci revient tout juste de blessure et a pris le risque de jouer avant le choc de LDC. L'absence de Rugani, lui aussi indisponible à cause d'une douleur ressentie hier, l'a obligé à être présent ce soir. 


Nous aurons vu un Bonucci présent dans les duels, dominateur dans sa surface comme dans celle de Frosinone. Nous en attendons autant pour le match en Espagne face à un Diego Costa très puissant ou un Antoine Griezmann tout en roublardise.


La Juve est prête pour affronter l'Atletico Madrid. Tout en reposant quelques cadres, Allegri a bien préparé son groupe au niveau qui l'attend la semaine prochaine. En ​Serie A, la Vieille Dame a provisoirement 14 points d'avance.