Ed Woodward, le directeur général de ​Manchester United, a déjà 4 noms en tête pour renforcer l’équipe lors du prochain mercato.


Après avoir perdu 2-0 à Old Trafford contre le PSG, pour le match aller des huitièmes de finale de la ​Ligue des Champions, Manchester United n’a presque plus rien à espérer. Les dirigeants sont conscients que pour retrouver le niveau de l’élite européenne, ils vont devoir investir.


Cette défaite, qui plus est à la maison, est la première pour les Red Devils depuis l’arrivée d’Ole Gunnar Solskjær à la tête de l’équipe. Le ​Paris Saint-Germain a donc infligé à l’entraîneur Norvégien son premier revers, après une série de 10 victoires et 1 nul toutes compétitions confondues.


Si pour l’instant Solskjær n’a que le statut d’intérimaire, ses chances de rester dépendront de ses parcours en coupes, et de son classement final en championnat. Il a pour ordre d’accrocher une place en Ligue des Champions à la fin de la saison.


Les Mancuniens ont pour projet de revenir sur le toit de l’Europe dans les années à venir. Mais pour cela, ils doivent investir, pour s’offrir les meilleurs joueurs, et Ed Woodward, le directeur général, a déjà 4 priorités selon le journal britannique Mirror.

La première piste qu’il aimerait boucler, est celle de Kalidou Koulibaly. Ce défenseur central actuellement à Naples est considéré comme l’un des meilleurs au monde à son poste. Cela fait plusieurs mois que son nom est chuchoté dans les couloirs d’Old Trafford. Cependant, pour l’arracher du club italien, il va falloir mettre les moyens. En effet, les Napolitains ne le lâcheront pas si l’offre n’avoisine pas les 100 millions d’euros.


Aussi, les noms de ​Lucas Hernandez, l’arrière gauche français de l’Atlético Madrid, et de Nikola Milenković, de la Fiorentina, serait aussi dans les petits papiers de l’actuel 4ème de ​Premier League. Dans le secteur offensif, la possibilité de faire venir ​Douglas Costa de la Juventus est étudiée.


Voilà qui nous promet un ​mercato très animé pour l’été prochain outre-Manche. Reste à savoir si ​Manchester United aura un porte-feuilles à la hauteur de ses ambitions. Parce que de tels joueurs ont un coût, et tous les faire venir va coûter cher. De plus, personne ne sait encore qui sera à la tête de l’équipe la saison prochaine. Réponse l’été prochain.