Analyse : Qui est le meilleur gardien de Ligue 1 ?

C'est un rôle déterminant, celui de dernier rempart. Toutes les équipes du championnat sont en quête d'un portier rassurant et décisif pour garder leurs cages inviolées. Pour 2017-2018, l'UNFP avait désigné Steve Mandanda comme goal de l'année écoulée. Après vingt-quatre journées, bien que le championnat de France compte une grosse densité de bons gardiens, les vingt de L1 ne sont clairement pas au même niveau et certains se détachent du peloton. Alors pour vous faire votre idée, voici des éléments de réponses subjectifs en dix courts portraits.

1. Edouard Mendy (Reims)

À 26 ans, le gardien rémois formé au Havre fait de plus en plus parler de lui. Auteur de dix cleansheet déjà cette saison, l'international sénégalais a disputé tous les matchs de son équipe. Il se murmure qu'il serait courtisé par l'OM, mais il a signé récemment un nouveau bail pour deux ans avec le Stade de Reims. Une valeur montante de Ligue 1.

2. Anthony Lopes (OL)

Il a été mis en avant après la victoire face au PSG. Lopes, 28 ans, c'est pourtant tout sauf un bleu. Explosif, ayant de grandes facultés d'anticipation, spectaculaire, le gardien portugais de Lyon possède de plus une grande marge de progression de l'avis des spécialistes du poste.


Pur produit de la formation lyonnaise, il est en voie de prolonger son contrat avec les Gones. En sélection, il est encore barré par Rui Patricio pour l'instant. Nul doute qu'à ce niveau de performance, la hiérarchie pourrait vite bouger chez les Lusitaniens.

3. Gianluigi Buffon (PSG)

Une légende. Un monstre sacré a débarqué dans le championnat de France cet été. L'Italien, près de 180 sélections au compteur, a tout gagné... sauf la Ligue des Champions. Peut être cette année ! Gardien exceptionnel, même à quarante ans passés, il continue à faire le job proprement, avec un peu moins de vista qu'à ses vingt-cinq ans, forcément. Hors-catégorie ! 

4. Benjamin Lecomte (Montpellier)

Âgé de 27 ans, il est le gardien qui monte dans l'hexagone depuis environ deux ans. Numéro trois français dans la hiérarchie, il est à la tête de la meilleure défense du championnat en dehors du PSG, et ce n'est en rien un hasard. Impressionnant par ses réflexes, son agilité et sa relance, il est au moins dans le top 5 hexagonal aujourd’hui.

5. Stephane Ruffier (ASSE)

Une vraie valeur sûre de notre championnat. On a l'impression qu'il a toujours été là. Portier de l'ASSE depuis déjà huit ans, il impressionne par sa régularité à un bon niveau de performance. Serein dans ses cages vertes, bon dans la lecture du jeu et sur sa ligne, il arrive à maturité à 32 printemps. Une assurance tous risques.

6. Walter Benitez (Nice)

Argentin de 25 ans, il a doublé Cardinale au poste de gardien des Aiglons. S'il a hérité du surnom du "Mur", ce n'est évidemment pas pour rien. Auteur de dix cleansheet depuis le début de la saison, il est à égalité avec Mendy sur ce point. Patrick Vieira ne tarit pas d'éloge sur celui qui a encore écœuré Lyon à lui tout seul récemment.

7. Ludovic Butelle (Angers)

Les statistiques parlent ! Avec 167 arrêts (ballons captés ou détournés), il est le gardien de Ligue 1 qui a effectué le plus de parades à ce jour. À 35 ans, il a tout connu : Metz, Valence, Lille, Bruges... Butelle est très apprécié des supporters du SCO, comme le prouve l'engouement sur les réseaux sociaux à son retour en Anjou en janvier 2018.

8. Alphonse Areola (PSG)

C'est le numéro 2 français derrière Lloris. Champion du monde, il n'en demeure pas moins humble et discret. Prêté plusieurs fois, en concurrence avec Trapp puis maintenant avec Buffon, il ne se plaint pas et continue à travailler. L'ensemble de ses entraîneurs louent ses énormes qualités, physiques notamment. Parfois remis en question, il semble tout de même programmé pour devenir le numéro un des Bleus un jour.

9. Matz Sels (Strasbourg)

Voilà un nom qui ne disait pas grand chose aux suiveurs de la Ligue 1 avant qu'il débarque à Strasbourg. C'est probablement la révélation de cette saison à ce poste. Le Belge se montre beaucoup, tout comme son club. Gros bosseur d'après ceux qui le côtoient au quotidien, il est le plus gros transfert de l'histoire du Racing, ce qui ne semble pas l’avoir impacté outre mesure sur le pré. Il doit confirmer sur la durée.

10. Baptiste Reynet (Toulouse)

Révélé à Dijon, il porte maintenant les couleurs du TFC. Régulièrement cité comme un des meilleurs gardiens du championnat de France, alors même que Toulouse est englué à la quinzième place du classement. Capable de parades exceptionnelles, il a sorti plusieurs matchs de très haut niveau. Dans un grand jour, il est infranchissable.