Thiago Silva pense qu’il est possible de “faire de grandes choses”, après le match XXL des siens à ​Manchester United.


Alors que ​Manchester United était sur une incroyable dynamique (10 victoires, un nul sur les 11 derniers matchs), et alors qu’ils se déplaçaient sans Neymar ni Cavani, les hommes de Thomas Tuchel l’ont fait. Et si peu les en croyait capable, le ​Paris Saint-Germain a pourtant convaincu hier soir à Old Trafford en allant s’imposer 2-0, avec la manière. Une bonne option pour atteindre les quarts de finale de ​Ligue des Champions.

À un niveau qui a surpris tout le monde sauf eux, le capitaine parisien ​Thiago Silva croit en la force de son équipe. En conférence de presse, le défenseur brésilien de 34 ans s’est exprimé sur l’excellente performance de son équipe.


“C'est une grande satisfaction en tant que capitaine, parce que les gens, parfois, ils parlent beaucoup. Ils parlent beaucoup de notre système et du fait qu'on prenne beaucoup de buts. C'est vrai, j'étais moi aussi énervé ces derniers temps parce qu'on a commencé à prendre beaucoup de buts faciles. Et aujourd'hui, je crois qu'on a démontré que si on joue avec une mentalité comme ça, en étant bien placé, en étant costaud défensivement, on peut faire de grandes choses.”



“Je ne dois pas seulement féliciter Juan Bernat, Presnel Kimpembe et Thilo Kehrer, mais aussi les deux attaquants Julian Draxler et Kylian Mbappé, qui ont très bien travaillé défensivement. Et après, sur les contre-attaques, ils ont été très très forts. Sur le deuxième but, Di Maria a mis un superbe ballon pour Kylian. Après, c'était «un peu» plus facile. Mais on doit respecter cette équipe et continuer à travailler, parce que ce n'est pas encore fini, il faut jouer le match retour à Paris” .



“Marquinhos a fait un match incroyable aujourd’hui, il a bien joué contre Pogba, même si c’était difficile. Ce n’était pas du marquage individuel, même si ça y ressemblait. Je n'ai pas l'habitude de parler à chaud dans le vestiaire à la fin des matches, mais aujourd’hui, c'était important de le faire, car à 2-0, on pourrait croire que c'est déjà fini, alors que ce n'est pas le cas. Nous qui jouons au foot, nous savons que ça ne sera pas facile et qu'il faudra gagner le deuxième match pour se qualifier en quart et oublier ce qu'il s'est passé les années précédentes”​.


​Thiago Silva et les Parisiens, malgré leur victoire à l'extérieur, et leur grand pas vers la qualification, n'ont qu'un mot à la bouche : prudence. Personne n'a oublié la désillusion d'il y a deux ans contre le Barça, et les joueurs et supporters n'espèrent pas reproduire la même erreur de se réjouir trop vite. Réponse le 6 mars mars prochain pour le match retour au Parc des Princes.