Le ​​Paris-Saint-Germain était attendu et n'a pas déçu (0-2). Après une première mi-temps insipide, Di Maria a envoyé son équipe sur orbite avec deux coups de patte gauche pour Kimpembe et ​Mbappé. À Old Trafford, les hommes de Thomas Tuchel ont donné une petite leçon de conservation de balle et de rigueur défensive à des Mancuniens inoffensifs. 


Symbole d'un ​Manchester United sans armes, ​Paul Pogba a même été expulsé en fin de rencontre après une prestation médiocre. Paris a un pied en quarts. 


Les leçons de la rencontre : 


Le trio offensif a fait oublier les absents 

Après une première période timide, l'attaque du PSG s'est réveillée. ​Di Maria a montré l'étendue de sa patte gauche devant son ancien club. Par deux fois, il a distribué un caviar, à Kimpembe d'abord, puis à Mbappé. 


Ce dernier n'a pas été toujours mis dans les meilleures dispositions et a manqué deux occasions importantes. Pourtant, l'important était ailleurs avec ce but décisif à l'heure de jeu. Draxler, dans un autre registre, a été parfait dans son utilisation du ballon dans les trente derniers mètres. 


Marquinhos a frustré Pogba...

Marquinhos a prouvé que sa reconversion en milieu défensif est efficace. Il a été tout simplement impérial à la récupération en ne laissant aucun répit à un ​Pogba inexistant. Le Brésilien récupérait les ballons et les orientait comme il le fallait. Aucun joueur offensif n'a pu exister et prendre à défaut le schéma rôdé du club parisien. Pogba a lui été malmené. Son influence est très limitée et il finit par voir rouge en fin de rencontre.

Il y avait tout simplement deux classes d'écart

Tout le monde annonçait un choc de grande intensité entre deux clubs très proches. Finalement, après une première période très timide, le PSG a mis la deuxième et court-circuité le système de Solskjaer. Le milieu de terrain parisien a survolé cette rencontre en faisant parler son jeu long et en utilisant un maximum sa verticalité. 

Ces mêmes ailes que Manchester n'a pas assez exploité... Young fut le seul à essayer d'apporter le surnombre sans succès. United a manqué de tout à tous les niveaux pour faire déjouer cette grande équipe européenne. 


Buffon jamais inquiété 

Kimpembe a marqué les esprits avec son but mais c'est aussi et surtout dans son placement qu'il a été important. Certes, le Champion du Monde aurait pu voir lui aussi rouge sur une action litigieuse non signalée par le corps arbitral. Nous ne retiendrons que ses interventions précises et son jeu de relance calme. 


Thiago Silva a été tout aussi décisif dans son rôle en dégageant chaque ballon envoyée dans sa surface. Dans l'ombre, il aura été tout aussi performant. Buffon n'a pas eu à s'employer grandement au final. 


Pas de dynamiteur à Manchester 

Malgré la présence sur le terrain (tour à tour) de Lingard, Rashford, Martial, Lukaku, Sanchez et Mata, il n'y a eu aucun mouvement intéressant. Ce sont pourtant tous des profils différents. Nous pourrions souligner la grande rigueur défensive parisienne, certes. Cependant, nous pouvons remarquer que même lorsque ces milieux étaient servis dans de bonnes conditions, ils ne savaient pas comment bonifier leurs ballons. 


Les mouvements sur les ailes et la présence dans la surface étaient bien trop faibles pour apporter un quelconque surnombre. Solskjaer devra modifier son animation offensive s'il veut espérer une remontada au retour. 


Le PSG a mis un pied en quarts de finale de ​Champions League. Il faudra terminer le travail dans trois semaines avec peut-être quelques retours.