​Roland Romeyer, le propriétaire de Saint-Étienne n'a pas hésité à tacler sévèrement l'arbitrage vidéo, après la défaite des Verts face au Stade Rennais (0-3). Un revers où la VAR à jouer un rôle capital. 


L'​AS Saint-Étienne rit jaune en cette fin de 24ème journée de Ligue 1. Défait (0-3) face au Stade Rennais, l'ASSE voit dangereusement les concurrents se rapprocher de leur si précieuse 4ème place. D'autant plus que la VAR a été utilisée en leur défaveur lors de cette rencontre selon Roland Romeyer, le président du directoire des Verts.


"Rennes, c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. (…) Depuis le début de la saison, l’ASSE est le club qui a subi le plus de décisions défavorables (...) On ne comprend pas pourquoi la VAR est utilisée dans certains cas et pas dans d’autres. Le traitement est inégal. Pour la main de Loïc Perrin, on demande la VAR mais pas pour les deux fautes sur Romain Hamouma" a déclaré le président de l'ASSE dans Le Progrès. 


Romeyer a de quoi enrager sur six utilisations du système d'arbitrage vidéo dans un match de Saint-Étienne en ​Ligue 1, cinq décisions ont été défavorables aux hommes de Jean-Louis Gasset.