​Les résultats en demi-teinte de l'équipe B et des U19 olympiens résulteraient d'une ambiance délétère au sein du centre de formation de l'OM.


À Marseille, rien ne va décidément cette saison. Tant dans le groupe professionnel qu'au sein des autres équipes, le club phocéen fait face à une période compliquée. Mal classé en National 2 (soit l'ancienne CFA) mais aussi chez les moins de 19 ans, l'​OM est en crise et voit tous les travaux entrepris par Andoni Zubizarreta et la nouvelle direction sportive réduites à néant. 

​La formation était un chantier prioritaire pour le "Champions Project". Et après quelques éclaircies (éclosions de Lopez et Kamara, ou finale de Gambardella en 2017), elle retombe maintenant dans ses travers et vit un cauchemar pour cette saison 2018-2019. 


Une tendance inquiétante, tant les deux équipes concernées sont censées à terme fournir en joueurs le groupe professionnel. Rien ne va et les relations entre les différents responsables sont glaciales, comme l'explique ​La Provence


Les choses vont bouger 

FBL-FRA-L1-MARSEILLE-MICHEL

Le directeur de centre de formation, Jean-Luc Cassini serait par exemple en froid avec David Le Frapper, l'entraîneur de l'équipe réserve. Des relations fraîches qui empêcheraient le bon développement des jeunes pousses olympiennes, notamment quand les deux hommes s'écharpent sur plusieurs sujets lors de réunions techniques. 


La formation olympienne n'avance plus, et les choses pourraient prochainement bouger. Pour la simple et bonne raison que Le Frapper, Cassini mais aussi de nombreux éducateurs seront en fin de contrat en juin prochain. Ces derniers doivent maintenant faire leurs preuves pour se donner le droit de continuer... Dans le cas contraire, l'OM pourrait se retrouver sans technicien pour ses jeunes en fin de saison.