D'après les informations du ​Mirror, les dirigeants de ​Manchester United ne souhaitent pas s'aligner sur les exigences salariales de David de Gea.​


C'est un véritable casse tête auquel sont confrontés les dirigeants de ​Manchester United. Lié jusqu'en 2020 avec les Red Devils, l'avenir de David de Gea est pour le moment en suspend. Alors que le portier espagnol touche pour le moment 230 000€ par semaine selon le Mirror, il réclamerait pas moins de 400 000€ pour prolonger avec le club anglais. 


David de Gea trop gourmand pour Manchester

Si l'international ne manque pas de courtisans, les dirigeants de Manchester United ne semblent pas pour autant vouloir s'aligner sur ce montant. Cette revalorisation augmenterait nettement la masse salariale du club et placerait David de Gea en tant que deuxième plus gros salaire du club, derrière Alexis Sanchez. 


Cependant, Ed Woodward, vice-président exécutif des ​Red Devils, serait plutôt optimiste quant à la prolongation du gardien espagnol. En pleine opération de prolongation de ses cadres, les dirigeants mancuniens devraient certainement accélérer les choses dans les jours à venir.