1. FC Koeln v FC St. Pauli - Second Bundesliga

CALENDRIER : Les 6 matchs à suivre cette semaine

C'est le retour des coupes européennes  ! Il y a donc beaucoup de rencontres à ne pas manquer dans cette semaine de la mi-février. À vos écrans ! 

1. Manchester United - PSG (mardi 12 février à 21h)

Enfin ! Le match tant attendu par les supporters parisiens arrive ce mardi. Que d'interrogations avant le choc face à United. Indéniablement, les joueurs de Tuchel inquiètent ces derniers temps : défaite à Lyon, match laborieux à Villefranche en CDF, absence de Neymar, les signaux ne sont pas vraiment au vert. 


En face, les Mancuniens sont en grande forme depuis l'arrivée de Solskjaer sur le banc. Le Norvégien a pris le contre pied de Mourinho, jugé rigide et autoritaire et laisse ses joueurs pleinement s'exprimer. "Un club doit être une famille", le synthétise-t-il.  Avec une solidité défensive retrouvée et de l’inventivité offensive, les Diables Rouges sont irrésistibles en Premier League.


Pour certains observateurs, les Red Devils sont les nouveaux favoris de cette double confrontation, alors qu'il y a deux mois encore la tendance était totalement inverse. Seul le terrain d'Old Trafford sera juge de paix. Un gros rendez-vous.

2. Tottenham - Borussia Dortmund (mercredi 13 à 21h)

Plus qu'Ajax - Real, ce Tottenham - Dortmund est sacrément alléchant. Entre le troisième de Premier League et le leader de la Bundesliga, on peut s'attendre à un match offensif extrêmement ouvert. Côté allemand, un absent de marque sera a priori à déplorer : Marco Reus, touché à la cuisse, devrait manquer le match aller. 


En 2016, les deux formations s'étaient rencontrées en huitièmes de finale d'Europa League : les Allemands avaient gagné les deux matchs. En 2017, ce sont les Anglais qui avaient gagné les deux rencontres de la phase de groupes. À ne pas manquer.

3. Lazio Rome - FC Séville (jeudi 14 à 18h55)

Passée la phase de groupes, les confrontations directes donnent lieu à de vraies belles oppositions : Galatasaray-Benfica, Celtic-Valence, Sporting-Villarreal... Parmi tout ça, Lazio-Séville, c'est le choc de ces seizièmes de League Europa. 


Un duel équilibré entre deux solides candidats au titre final le 29 mai à Bakou. Les Andalous sont des spécialistes de la C3. Ils ont remporté la compétition à cinq reprises entre 2006 et 2016 ! Cinquièmes de Série A, les Laziale ont été finalistes en 1998. Une belle affiche.

4. Rennes - Bétis Séville (jeudi 14 à 18h55)

C'est l'un des matchs les plus attendus de l'histoire du SRFC. L'engouement populaire à Rennes pour le match aller comme le retour (on attend au bas mot deux milles rennais à Séville le 21 février) est un bon indicateur de l'engouement pour ce match européen. Les Rouge et Noir seront clairement les outsiders de cette double confrontation, avec un passé vierge de toute expérience à ce niveau. 


En face, les Sévillans ne sont pas des cadors européens loin de là, mais le Bétis est une équipe solide de Liga avec des joueurs confirmés (Joaquin, Mandi, Lo Celso) qui a récemment battu l'Atlético en championnat. Il faudra un Rennes au top pour contrarier les Espagnols. Toutefois, équipe joueuse, le Bétis devrait laisser des espaces à Sarr et consort en contre. Tout est jouable.

5. AEK - Olympiakos, le derby de l'Attique (dimanche 17 à 18h30)

On se focalise souvent sur Pana - Olympiakos, mais il existe une vraie rivalité entre l'AEK Athènes et l'Olympiakos le Pirée. Poursuivant d'un PAOK Salonique lancé à toute allure à la conquête du titre, le derby sera l'occasion pour l'AEK de rattraper un peu de son retard sur le dauphin. Tous deux fondés en 1924, ces deux clubs de la banlieue de la capitale grecque au palmarès bien garnis enflammeront une nouvelle fois le stade olympique ce dimanche. Si vous êtes dans le coin, c'est immanquable.

6. Saint-Étienne - PSG (dimanche 17 à 21h)

Après le gros match dans le nord de l'Angleterre, il y aura peu de répit pour les coéquipiers de Mbappé. Il faudra remettre le couvert dans le Chaudron dès dimanche soir face à une grosse cylindrée de Ligue 1 qui récupérera Khazri et Mvila suspendus à Rennes. 


Les Stéphanois ont tout a fait les moyens de poser des problèmes à une équipe qui aura beaucoup investi nerveusement et physiquement dans sa rencontre européenne. Certainement le moment idéal pour les prendre et imiter la prestation récente du voisin lyonnais.