​Antero Henrique sur le départ, le nom d'Arsène Wenger revient avec insistance dans les articles de presse, pour devenir le nouveau directeur sportif du ​Paris Saint-Germain. Une hypothèse emballante sur le papier, mais surtout une affaire loin d'être irréalisable. Pour diverses raisons, une arrivée du technicien français au sein de la direction sportive des Rouge et Bleu a tout d'une bonne chose. 


Une immense réputation 

Arsene Wenger

Le PSG veut atteindre les sommets. Pour cela, il lui faut des pointures sur le terrain, mais en dehors aussi. À son rang, Jean-Claude Blanc est un "patron", mais il manque encore un réel chef de la direction sportive. Dès lors, Wenger devient une cible de choix. Libre de tout contrat, l'Alsacien jouit d'une énorme réputation, après avoir hissé pendant vingt-deux ans ​Arsenal parmi les cador de ​Premier League


Sa longévité chez les Gunners a impressionné... et s'il a terminé sur une mauvaise note, Wenger n'a rien perdu de sa cote. Son nom impose le respect et le voir débarquer dans la capitale donnerait un sérieux coup d'accélération au projet QSI, tant pour les négociations de contrat sponsoring, qu'en termes de négociations avec des joueurs.


Tuchel compatible ? 

Thomas Tuchel

À ​Arsenal, Arsène Wenger jouissait du statut de "manager à l'anglaise". Autrement dit, il occupait les rôles d'entraîneur et de directeur sportif à la fois. Il s'y connait donc en matière de négociation et de discussion. Mais s'il ne parait plus forcément prêt à diriger une équipe au quotidien, structurer un club pourrait lui être tâche aisée. Promouvoir des jeunes, installer un style de jeu dès les équipes de jeunes, Wenger dispose de grandes aptitudes. 


Reste désormais à savoir s'il serait capable de collaborer avec Thomas Tuchel, qui aime avoir son mot à dire dans toutes les décisions du plan sportif. Mais au vu de leurs grandes connaissances du football mondial, les deux hommes pourraient travailler main dans la main. 


Une grande connaissance du football tricolore 

Arsene Wenger

Depuis la naissance du projet qatari, le PSG s'est souvent vu reprocher son manque de réactivité avec les talents de ​Ligue 1. Souvent, de très bons joueurs du championnat de France quittent le cocon chaque année et filent à l'étranger. Parfois, leurs noms tombent​ aux oubliettes, d'autres fois, ils prennent encore une dimension supplémentaire. 


De quoi laisser quelques regrets au club de la capitale, qui comme la ​Juventus en Italie ou le Bayern en Allemagne doit retenir les meilleurs joueurs de sa ligue. Cela tombe bien, Wenger a montré à Londres qu'il connaissait parfaitement le championnat français. Mieux, il en avait fait son axe de recrutement privilégié. Un bon point pour le PSG encore une fois. 


Cette fois, cela parait certain. Voir Arsène Wenger débarquer dans les rangs du club francilien aurait vraiment tout d'un point très positif.