​En marge de la qualification du PSG face à Villefranche en huitième de finale de la Coupe de France (0-3), Thomas Tuchel a fustigé l'attitude de certains de ses joueurs. 


Le ​PSG a eu besoin d'une prolongation pour parvenir à se défaire des amateurs de Villefranche (National 1) au Groupama Stadium. Une première depuis 2013 et une rencontre face à Evian Thonon Gaillard. Remonté contre une partie de ses troupes, l'entraîneur parisien n'a pas pu cacher sa frustration au moment d'évoquer la prestation de ses joueurs.


Dans l'obligation d'opérer un turnover en vue du match aller des huitièmes de finale de la Ligue des Champions face à Manchester United, plusieurs joueurs parisiens ont affiché de la suffisance pendant la rencontre, obligeant Thomas Tuchel a faire entrer Kylian Mbappé et Edinson Cavani en cours du match.


"On a eu Marquinhos, Thilo Kehrer, on a utilisé Juan Bernat, Angel Di Maria, Julian Draxler. C'est trop, mais on manque de joueurs, on manque de joueurs fiables avec une top qualité. Je ne suis pas déçu. Nous avons eu une grosse occasion par Moussa Diaby dès la 13e minute. Si on marque, le match est peut-être déjà fini."


Pas forcément agacé d'avoir dû passer par les prolongations pour se qualifier au tour suivant, Thomas Tuchel regrette néanmoins d'avoir été contraint d'utiliser ses titulaires qui avaient été laissés au repos en vue des prochaines échéances.


"Diaby, Choupo Moting, Meunier, Paredes, ont peu joué ces dernières semaines et pour eux, c'était important de marquer un premier but. Si nous avions marqué dans le premier quart d'heure, nous aurions eu la possibilité de gagner 2-0 ou 3-0. C'est comme ça. C'était dur. Notre adversaire a défendu très bas en 4-5-1. J'ai confiance. Nous avons besoin de tout le monde, car ce n'est pas possible de jouer avec 12-13 joueurs."



Un avertissement pour les remplaçants à quelques jours de la réception de Bordeaux en championnat et d'un déplacement périlleux à United. Loin d'être encore rodé, le PSG tâtonne sur ses dernières sorties. Une mauvaise nouvelle pour Thomas Tuchel qui devra mobiliser tous ses joueurs pour éviter une déconvenue sur la scène européenne.