Pour célébrer le nouvel an chinois, l​FC Barcelone a décidé de jouer avec le nom de ses joueurs écrit en mandarin. Ce n’est pas le premier coup marketing de ce genre pour le Barça.


C’est un joli clin d’œil à la culture chinoise. Depuis quelques années déjà, l’Empire du Milieu devient le nouveau terrain de jeu pour les lobbys du football et pour les plus grands clubs européens. En effet, pour les grosses écuries, ce pays constitue un énorme marché pour l’avenir, avec plus d’un milliard de clients/spectateurs potentiels. Et il reste à le conquérir, en y développant un marketing ciblé.


Les fans de football auront le droit à deux Clásico supplémentaires cette année, puisque les deux protagonistes se rencontrent en demi-finale de Coupe du Roi. Et pour le match aller au Camp Nou, les joueurs aux couleurs bleus et grenats verront leur nom écrit en chinois. C’est un hommage au célèbre Nouvel An, qui a eu lieu le 5 février dernier. Ce jour-là, les joueurs ont également présenté leurs vœux.

Déjà en décembre 2017, le Clásico allait dans le sens d’un développement sur le marché asiatique. En effet, un Real Madrid - Barcelone avait été programmé à 13h, pour être diffusé en prime time à Sanhgaï.

Mais les Catalans ne sont évidemment pas les seuls à vouloir faire rayonner leur image au-delà de l’Occident. Déjà Valence avait pris cette initiative contre... Barcelone le weekend dernier. Enfin, le ​Paris Saint-Germain et l’Olympique de ​Marseille l'avaient déjà fait Ligue 1 l’année dernière.