FBL-EUR-C1-MILAN-MALAGA

Promesse : Que sont devenues ces anciennes pépites ?

Tous les joueurs de football n'ont pas un destin à la Kylian Mbappé. Petit focus sur la carrière de quatre de ceux que l'on destinait à être de futurs cracks et qui ont finalement plongé dans l’anonymat, total ou relatif.

1. Martin Ødegaard

Début 2015, le tout jeune norvégien (16 ans) débarque dans la capitale espagnole auréolé du statut de future pépite de la Maison Blanche , après seulement quelques matchs dans son club formateur et une poignée de sélections avec son pays. 


Si ses entraînements avec l’équipe A sous la direction de Carlo Ancelotti font déjà espérer le meilleur, Odegaard va en fait se retrouver cantonner à la Castilla de Zizou pendant deux petites années.


Début 2017, il est prêté à Heerenveen (alors que le Stade Rennais fut un temps sur le coup) pour s'aguerrir, mûrir doucement, loin des projecteurs trop lumineux de l'Espagne, dans un championnat européen correct. 


Élégant balle au pied, impactant le jeu de son équipe batave, il semble progresser notablement. Il retente alors sa chance au Real début 2018, mais la mayonnaise ne prend toujours pas. il est contraint à un retour au pays des tulipes, au Vitesse Arnhem, en prêt encore une fois. Son pied gauche peut faire des merveilles, certes. De là à prétendre à une place de titulaire chez les Merengue, on est encore loin du compte.

2. Alen Halilovic

Né en 1996, le milieu offensif croate signe pro à tout juste 16 ans au Dinamo Zagreb. Il enfile le maillot de son club trois mois plus tard et marque son premier but dans la foulée. Il dispute aussi son premier match de C1. Sa précocité attire très rapidement la convoitise des cadors européens.


La saison 2013/2014 est celle de la confirmation dans son club balkanique avant le départ pour le FC Barcelone. Il ne débute qu'en janvier 2015 avec les Blaugrana lors d'une rencontre de Coupe du Roi et ne jouera d'ailleurs plus jamais pour le club catalan. Il est prêté à Gijon pour la saison suivante, une année pleine et aux stats correctes pour le milieu de poche. Il est ensuite vendu à Hambourg, prêté à Las Palmas, vendu au Milan AC, re-prêté au Standard de Liège... Un vrai tour d'Europe. 


Comme beaucoup de ces futures stars proclamées, Halilovic est sûrement davantage à sa place dans un club moyen d'un bon championnat que chez un gros poisson du top 5 de Liga ou de Premier League. Tout simplement.

3. Bojan Krkic

Avec Bojan, on s'adresse à des fans de foot un peu plus âgés. Il voit le jour à l'été 1990 et rejoint le Barca dès ses neuf ans. Dans ses très jeunes années, l'attaquant est efficace et plante but sur but. La légende se crée à ce moment la. Il signe son contrat pro' début 2007 et est lancé dans le grand bain en septembre. 


Le 20 octobre il devient le plus jeune joueur à marquer avec le Barca en Liga, devant Lionel Messi, excusez du peu. L'avenir semble alors radieux pour le jeune espagnol. En 2010, il porte le numéro 9 et son armoire à trophées est déjà bien remplie.


C'est -rapidement- le début du déclin. Il est vendu à la Roma avec une clause de rachat obligatoire, est prêté dans la foulée au Milan AC et retourne en Catalogne en juillet 2013. Ensuite, ce sera l'Ajax, Stoke City, Mayence, Alaves... pour des rendements faméliques loin des performances escomptées il y a une dizaine d'années. Il aurait pu aller très haut.

4. Alexandre Pato

Ah, Alexandre Pato du temps des anciens PES, au Milan, associé à Ronaldinho, Robinho et Kaka... Dribbleur efficace, joueur rapide, buteur adroit, il avait tout d'un futur très grand attaquant, ce brésilien. Né en 1989, il fait des débuts précoces remarqués au Brésil et s'engage en 2007 pour le grand Milan. Là encore, il ne tarde pas à se montrer et impressionne. 


Malheureusement, des blessures successives vont l’empêcher d’enchaîner au haut niveau. Il inscrira tout de même 63 buts en 150 apparitions avec les Rossoneri. S'ensuit un retour au Brésil avec les Corinthians, puis le Sao Paulo FC, où il signera des performances honorables. Il effectuera un retour dans l'anonymat à Villarreal et évolue à présent en Chine, ayant tiré une bonne fois pour toute un trait sur ses ambitions de carrière. Un gros gâchis.