Le match aller entre le PSG et Manchester United en 8ème de finale de ​Ligue des Champions arrive à grands pas. Mais l’attaquant belge des Red Devils lance déjà la rencontre, et avertit le PSG.


Archi favori avant l’arrivée d'Ole Gunnar Solskjær, ​Paris peut maintenant avoir peur. Depuis la prise de fonction de l’entraîneur norvégien sur le banc d’Old Trafford, tout souri à ​Manchester United : les problèmes en interne s’amenuisent, les résultats sont flamboyants, un plan de jeu se dessine et des objectifs se fixent. Avec un Paul Pogba au niveau auquel les supporters l’attendaient, l’équipe n’a perdu aucun match sous les ordres de celui avait déjà passé 10 saisons ici en tant que joueur. Bilan à ce jour : 9 victoires et un match nul. Solskjær était d’ailleurs à Lyon ce week-end pour observer l’équipe parisienne.



"Le PSG est favori” admet encore l’attaquant belge avant la double confrontation qui l’oppose au Paris Saint-Germain. Interrogé au micro du Canal Football Club, Romelu Lukaku prévient cependant ses adversaires sur l’état de forme de son équipe, et sur les changements en internes.


Le PSG est favori, mais on va arriver bien préparés et voir ce qu'il se passera sur le terrain. On sait qu'on va jouer contre une équipe qui est l'une des favorites du tournoi. Il y a des joueurs avec beaucoup de talent et un bon coach, des bons supporters et des dirigeants qui ont un grand plan pour leur club. Ça va être un match difficile


"C'est différent, c'est beaucoup plus positif. Les gens sourient beaucoup plus. Pour le moment tout se passe très bien, on doit continuer comme ça. On profite. Tout le monde joue à son niveau. L'esprit compétiteur est en train de ressortir dans chaque joueur.”


Voilà donc le match reste dans toutes les têtes, et est déjà lancé. Et si plus les jours passent et plus l’issue de ces huitièmes semble incertaine. Aucune des deux équipes ne peut affirmer être le grand favori à l’heure actuelle. Rendez-vous les 12 février et 6 mars prochains pour voir se départager ​Manchester United et le ​Paris Saint-Germain.