​Alors qu'un accord de principe a été trouvé avec le joueur, les dirigeants d'Everton campent sur leurs positions et espèrent au minimum 40 millions de livres. 


Idrissa Gueye est encore loin d'être un joueur ​du PSG. Toujours en quête d'un milieu de terrain malgré l'arrivée de Leandro Paredes pour 47 millions d'euros, le board parisien tente de faire le forcing pour enrôler l'international sénégalais. 

Désireux de quitter les Toffees après deux saisons et demi fructueuses en Angleterre, l'ancien lillois a clairement exprimé sa demande de transfert auprès du club d'Everton par le biais d'une lettre. 


Mais les dirigeants d'Everton ne semblent pas enclin à laisser partir leur meilleur élément à moins de 13 heures de la clôture du marché des transferts. 


Selon les dernières indiscrétions du Liverpool Echo, le club de la capitale aurait formulé une première offre de 25 millions d'euros, logiquement refusée par le club anglais. Pire, Everton aurait évalué son milieu de terrain à 40 millions d'euros, une somme jugée trop importante par le camps parisien qui doit rester dans les clous du fair-play financier. 


Selon les dernières informations du Telegraph, le transfert d'Idrissa Gueye au PSG serait en stand-by et ne devrait pas trouver une issue positive ​avant la fin du mercato

Pourtant bien décidé à partir, l'ancien lillois se heurte à la volonté de ses dirigeants et pourrait ronger son frein pendant encore six mois en attendant de trouver une alternative à son remplacement. 


Bien renseigné sur le dossier, le quotidien britannique précise que les négociations n'ont pas encore officiellement échoué. Les Parisiens pourraient revenir à la charge dans les dernières heures en formulant une dernière proposition à hauteur de 26.2 millions de livres soit 30 millions d'euros. Difficile toutefois de voir ​Everton accepter une offre aussi dérisoire.