Au terme d’un derby très enjoué, ce sont finalement les Gones qui l’ont emporté, le 20 janvier dernier. Notamment grâce à leur milieu arrivé cet été du Celtic Glasgow, Moussa Dembele, entré à la 58ème à la place de Bertrand Traoré. 


C’est lui qui trouvera la solution en toute fin de rencontre, en plaçant une tête hors de portée de Stéphane Ruffier, sur une merveille de centre de Léo Dubois, lui aussi rentré en cours de jeu. On joue alors la 95ème minute, et le Chaudron s’est refroidi.

Interrogé en conférence de presse à propos de l’entrée décisive de son jeune milieu de 22 ans, Bruno Genesio n’a pas tari d’éloges à son sujet :


“Ça fait deux fois de suite qu'il entre en cours de match et qu'il est décisif. Je le dis souvent, l'apport des joueurs qui ne débutent pas est souvent décisif”, expose l’entraîneur des Gones depuis décembre 2015. “C’est la juste récompense de son travail. Il n'a pas d'état d'âme même s'il souffre de ne pas être titulaire. Mais il ne le fait pas ressentir. Il a apporté beaucoup de présence dans la surface contre Saint-Etienne, c'est ce qu'il nous manquait. Son but le fait rentrer dans l'histoire du club” a même estimé le tacticien rhodanien. Et de conclure : “Lorsqu’il avait commencé les matches, il avait déjà démontré ses qualités de déplacement, de prise de profondeur et de fixation. Il est en progression. Il ne faut pas oublier qu'il reste encore un jeune joueur. [Mais] c’est de bon augure.”


Pour sa première saison avec l'OL, Moussa Dembele a participé à 23 rencontres toutes compétitions confondues, pour 8 buts et 2 dernières passes. Grâce à leur victoire, les Lyonnais ont remplacé d'un point Saint-Étienne, et s'adjugent une place sur le podium.