Même si le PSG aurait été un “excellent choix” selon lui, Frenkie de Jong, la pépite de l’Ajax, a pourtant choisi le FC Barcelone. La ligue 1 pas assez compétitive ?


Après des mois de rumeurs et négociations, Frenkie de Jong n’ira finalement pas au Paris Saint-Germain. Ouvertement courtisé par le PSG et le FC Barcelone, le jeune prodige a finalement donné son accord au club catalan. Il explique son choix au quotidien néerlandais De Telegraaf.


Après de longues négociations, c’est finalement le ​Barça qui l’emporte. Le jeune international de 21 ans (5 sélections avec les Oranje), encore à l’Ajax Amsterdam jusqu’à la fin de la saison, rejoindra les Blaugrana à partir de la saison prochaine. Le prix du transfert est de 75 millions, plus 11 en bonus. Il touchera un salaire de 10 millions annuel.


La Ligue 1 pas assez prestigieuse ?

Le ​PSG s’est fait doubler sur le marché des transferts, et ce n’est pas une question de moyen financier. Interrogé par le quotidien Néerlandais sur le choix qu’il a dû effectuer, sa réponse ne devrait pas faire plaisir aux supporters parisiens.


“Ces gens (les dirigeants de Paris, ndlr) ont tout fait pour me prendre. Il y a un bon entraîneur et le PSG a une équipe jeune et talentueuse. La concurrence française est peut-être un peu moins forte, mais l'avantage d'un transfert sur le PSG aurait été que j'avais la plus grande garantie de temps de jeu là-bas et que je pouvais aussi grandir. Cela aurait été un excellent choix.”


Cependant, le prestige du Barça à fait son effet, et le club est admiré par les jeunes depuis de nombreuses années. Ce fut encore le cas ici.


"Lorsque l'intérêt de Barcelone est devenu vraiment sérieux à la fin de la semaine dernière, j'ai choisi mon rêve. Ceci même si je n'ai pas encore parlé à l'entraîneur. Je n'y suis pas encore allé. Le fait que je n’ai pas opté pour le PSG mais pour le Barça, c’est purement parce que c’est le Barça.”


Dans une autre interview, accordé à Voetbal, un autre média hollandais, il explique que le championnat est aussi rentré en compte lors de sa prise de décision. 


“La Ligue 1, ça aurait pu être un avantage, tu as le temps de progresser, mais aussi un désavantage, car elle est un peu moins forte que la Liga ou la Premier League. Vous n'avez pas non plus envie d'y passer dix ans. Pour moi, le Barça, c'est le plus gros défi”.


Pas sûr que cela ravisse le club de la capitale…