Alors que Neymar est sorti sur blessuren Coupe de France mercredi, certains joueurs strasbourgeois ont peu apprécié l'attitude provocatrice de la star du Paris Saint-Germain.


Mercredi 23 janvier, seizième de finale de Coupe de Francentre l​Paris Saint-Germain et l​Racing Club Strasbourg. À l'heure de jeu, tous les supporters du club francilien ont sans doute retenu leur souffle au moment de voir le pied droit de Neymar se planter dans la pelouse du Parc des Princes.

Sorti en larmes dans la foulée, l'international brésilien et toute son équipe attendent d'en savoir plus quant à la gravité de sa blessure. Côté strasbourgeois en revanche, bien que certains joueurs ont apporté leur soutien à la star auriverde, à l'image de Quentin Liénard, d'autres ont tenu de "drôles" de propos à l'issue du coup de sifflet final. Compilation.


"​C’est son style… Forcément, quand tu veux jouer comme ça, ne vient pas te plaindre si tu prends des coups derrière. C’est un grand joueur, je respecte le joueur qu’il est, maintenant on n’est pas là pour qu’il s’amuse avec nous. On n’est pas ses faire-valoir. Il veut s’amuser, nous on répond avec nos armes. On ne se laissera pas faire, on a un maillot à défendre, on a des couleurs à défendre, un public et des spectateurs venus en nombre à défendre aussi.

On n’est pas là pour rigoler. Il peut s’amuser, il n’y a pas de souci, c’est son style et je pense que les gens viennent aussi pour ça. Mais qu’il ne vienne pas chouiner après. Il aime bien le faire donc… Je respecte son talent et le joueur qu’il est mais ça fait partie de sa panoplie, c’est comme ça et nous on répond à notre façon" - Anthony Gonçalves


"Neymar, c'est sûr que c'est un joueur merveilleux. Mais de par son comportement, ce n'est pas un joueur que j'apprécie sur le terrain. Au-delà de chambrer, il parle mal. C'est comme ça, on ne va pas polémiquer là-dessus" - Pablo Martinez


"Il y a des moments où quand tu dépasses les bornes, il faut assumer. Assumer quelquefois, c'est prendre quelques coups. Je comprends que mes joueurs en aient marre de voir des joueurs qui cherchent à les chambrer, à les narguer.

Il a le droit aussi à un moment donné de se faire attraper. Ce n'est pas interdit. Je veux bien qu'on protège les gens, mais il y a des limites aussi. Quand on fait une passe du dos, c'est se moquer un peu" - Thierry Laurey


Des impressions certes recueillies à chaud, la défaitet l'élimination encore à l'esprit, mais assez tendancieuses. En espérant bien sûr que Neymar retrouve au plus vite les pelouses.