​La Ligue de Football Professionnelle inflige une amende de 100 000€ suite à l'affaire de fichage ethnique révélée par les "Football Leaks".


Une commission de discipline extraordinaire s'est réunie ce mardi afin de statuer sur l'affaire du fichage ethnique dont était accusé le ​Paris Saint-Germain. La commission a rendu son verdict ce mardi soir et inflige une amende de 100 000€ au club de la capitale. 


L'ancien responsable de la cellule de recrutement du centre de formation du PSG Marc Westerloppe et celui de la cellule Île-de-France Pierre Reynaud, ont écopé d'une amende de 5000€ avec sursis. Le délit était passible d’une peine de cinq ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende.

Pour rappel, début novembre, plusieurs médias dont Médiapart et Envoyé Spécial avaient dénoncé une classification ethnique totalement illégale. Des noms de codes avaient été utilisés : BC" pour "blanc", "BK" pour "black", "BR" pour "beur", "M" pour "métis" et "AS" pour "asiatique".