Valencia v Manchester United - UEFA Champions League Group H

Man U, Pogba, Real Madrid : Le meilleur de l'interview de José Mourinho

José Mourinho et le football, ce n'est pas terminé. Un mois après la fin de sa tumultueuse étape à Manchester United, le coach portugais s'est engagé avec beIN Sports pour commenter notamment des matchs de la Coupe d'Asie des Nations et Arsenal - Chelsea de ce weekend. Justement interviewé par la chaîne qatari, le Special One a laché les chevaux. Manchester, Pogba, le Real Madrid... tout y passe. Morceaux choisis.

1. Son avenir

"Je veux entraîner. Je suis trop jeune, je suis dans le monde du foot pour encore un long, long moment, je vais avoir 56 ans dans quelques semaines et je suis vraiment trop jeune (pour prendre sa retraite ndlr). J'appartiens au football de l'élite, et c'est là que je vais revenir"

2. Un tacle sur Pogba sans le nommer

"La phrase de sir Alex Ferguson que j'ai conservée était : "Le jour où un joueur devient plus important que le club, au revoir (...) La structure d'un club doit être là pour protéger un entraîneur et que les joueurs sentent que tout est en place, qu'ils comprennent qu'ils ne vont pas arriver dans une situation où ils se sentent plus importants qu'ils ne l'étaient auparavant". 

3. Sa réussite à Manchester

"Je considère que l'une des plus belles réussites de ma carrière est d'avoir terminé deuxième avec United lors de ma deuxième saison là-bas. Les gens vont dire que je suis fou parce que j'ai remporté énormément de titres et que l'une de mes meilleures performances est une deuxième place mais, en coulisses, les gens ne savent pas ce qu'il se passe vraiment. Nous analysons les choses sous des perspectives différentes"

4. Il fait partie des meilleurs

"Si vous parlez de Guardiola, d'Ancelotti, un groupe dont je fais clairement partie, d'entraîneurs qui ont gagné sur de longues, longues périodes, où sont les jeunes avec un réel impact en termes de résultats ? Où sont-ils ?"

5. C'est lui qui a découvert Drogba

"Drogba est un joueur tellement fidèle qu'il n'a jamais oublié que je l'ai fait venir de Marseille à la Premier League. Il ne pouvait vraiment pas s'y attendre car il n'a pas débuté très jeune au plus haut niveau. Il avait connu Guingamp, Marseille et des prêts. Quand je l'ai fait venir à Chelsea, je me souviens très bien qu'Abramovitch m'avait demandé : qui ça ? Quel buteur veux-tu ? Parmi tous les grands noms européens à cette époque, je lui ai répondu : Drogba ! Et il me demandait : qui est-il ? Où est-ce qu'il joue ? J'avais juste répondu : Monsieur Abramovitch, payez et ne parlez pas ! Et Didier est devenu une icône à Chelsea et pour la Premier League... Il était vraiment phénoménal... Il y a des joueurs comme ça, avec leur caractère et leur personnalité, ils sont importants du premier au dernier jour de leur carrière" 

6. Sa meilleure équipe ? l'Inter Milan

"Ma meilleure équipe ? Je dois dire que c’était l’Inter. Je me dois d’être objectif et il faut rappeler que cette équipe a tout gagné, du premier au dernier jour. À l’époque, nous avions battu la meilleure formation du monde, le FC Barcelone (3-1). On avait remporté la Serie A, la Coupe d’Italie, la Ligue des Champions… Oui, c’était ma meilleure équipe"

7. Ses records avec le Real Madrid

"Les gens oublient parfois, parce que la Champions League est quelque chose de global, mais nous avons gagné la Copa et la Liga en battant un record de 100 points (lors de la saison 2011-2012 ndlr). Pour atteindre 100 points il faut gagner beaucoup de matchs et nous avons aussi fait le record de buts (121 buts marqués en championnat en 2011-2012 ndlr). Alors vous pouvez continuer à répéter mille fois le même mensonge, ça reste un mensonge".