Le club le plus riche du monde doit pourtant encore de grosses sommes à la Juventus et à Everton, pour rembourser leurs achats de Pogba et de Lukaku.


Les chiffres de la dette de ​Manchester United ont été publiés, et elle énorme. Après leurs acquisitions à l’été 2017 de Paul Pogba, et de Romelu Lukaku, pour respectivement 105 et 85 millions d’euros, le club doit encore gros. En effet, les transactions de cet ordre ne se réalisent pas en une seule fois. Par exemple, Les Red Devils, pour rembourser l’international français, ont divisé les paiements sur les cinq années de son contrat initial.


Mais voilà, Manchester United a dépensé des sommes faramineuses lors des précédents mercato, avec pas moins de 635 millions d'euros éparpillées lors de ces quatre dernières années (pour 220 millions récupérés). Et à force d’enchaîner les transferts de grandes envergures, le club devait en juin dernier pas moins de 258 millions, notamment à Everton et à la Juventus.

Cependant, l’état actuel des finances de United fait état d’une dette qui s’est largement amortie, puisqu’elle s’élève maintenant à 116 millions d'euros nette (les indemnités de transferts, dans les calculs, sont bien comptées en intégralité).


Mais malgré ​la publication de ces chiffres, les dirigeants des Red Devils ont insisté sur le fait que la dette n'aura aucun impact sur leurs activités lors des prochains mercato, et que des fonds pourraient être trouvé en cas de besoin.