​Après avoir reconnu sa faute, Marcelo Bielsa a convoqué les journalistes anglais pour une conférence de presse extraordinaire mercredi, afin de se justifier.


Marcelo Bielsa est un génie, il ne cesse de le montrer à sa manière. Leader de Championship avec ​Leeds, quelques mois seulement après son arrivée outre-Manche, le "Professeur" a réussi à inculquer ses idées de jeu et sa folie à son équipe. Mais, un point d'ombre est venu entacher le tableau, quand Bielsa a triché et été démasqué. 

Voilà quelques jours, avant d'affronter Derby County, ​El Loco a envoyé un membre de son staff espionner l'adversaire, lors d'un entraînement à huis clos. Le dirigeant s'est fait attraper et le club adverse a crié à l'injustice. Ainsi, Bielsa a voulu s'expliquer mercredi, il a donc convoqué les journalistes. Et cela valait le détour. 


"Ce n'est pas une violation de loi. Après, on peut discuter si c'est juste ou pas... Quand vous êtes coach, une vingtaine de personnes vous abreuvent d'informations pour préparer les matches. Toutes ne sont pas nécessaires. Alors pourquoi procède-t-on ainsi ? Parce qu'on se sent coupable si on ne travaille pas assez. Ça réduit l'anxiété"


Une première explication, puis une justification loin d'être idiote. "Je ne sais pas m'exprimer en anglais, mais je suis capable de parler des 24 équipes du Championship", a-t-il répondu quand un journaliste l'a interrogé sur ses schémas tactiques.

Pas d'inquiétude donc pour les supporters de Leeds, l'ancien entraîneur de l'OM et du LOSC ne compte pas démissionner.