​Comme le montre KPMG Football Benchmark, le Paris Saint-Germain rattrape progressivement ses concurrents européens en terme de revenus globaux.


Chaque année, le ​Paris Saint-Germain et sa pléiade de stars font augmenter leurs recettes. Tant en termes de droits TV que de revenus commerciaux, le club de la capitale attire les foules et progresse. Mais où se situe-t-il par rapport à ses concurrents européens ? L'écart diminue progressivement.

Dans un nouveau rapport, KPMG Football Benchmark a évalué ce jeudi les finances des derniers vainqueurs des cinq grands championnats. Certes, le PSG engrange moins de revenus que le FC Barcelone, le Bayern Munich ou Manchester City (541 millions d'euros annuels contre 568 minimum pour les Bavarois. Pour autant, les Rouge et Bleu sont ceux qui enregistrent la plus belle progression sur la dernière année (+12%). Un travail assez remarquable à mettre au crédit du directeur général délégué du club : Jean-Claude Blanc.


Manchester City, l'effectif le plus coté


A l'image de son effectif, le PSG grandit et ses stars suscitent la curiosité. Pour autant, il n'est pas le club qui dispose de la plus grande valeur d'effectif. Neymar et Mbappé ​font grimper cette dernière à 896 millions d'euros, loin du FC Barcelone (1,101 milliard) ou Manchester City (1,182). Les Citizens dominent donc ce classement assez aisément. 

Quant à la Juventus, elle parait en retrait, mais verra certainement ses chiffres augmenter l'an prochain, ​avec l'effet Ronaldo et la signature d'un contrat massif avec Nike. 


Autant de données qui n'empêchent pas le club francilien de progresser et de grimper chaque saison un peu plus haut. Des chiffres donc encourageants.