​Depuis l'arrivée d'Ole Gunnar Solskjær, Manchester United retrouve des couleurs. Ayant réussi à remporter ses six premières rencontres à la tête des Red Devils, le technicien norvégien donne des raisons à supporters mancuniens de se mettre à rêver pour cette fin de saison. Revenu dans la lutte aux quatre premières places en Premier League, Manchester United pourrait aussi jouer les trouble-fêtes en Ligue des Champions. 


Un retour en force en Premier League

Après une nouvelle défaite sur la pelouse de Liverpool le 16 décembre dernier (3-1), ​Manchester United effectuait son plus mauvais début de saison en Premier League depuis 1990. Largué à onze points de la quatrième place de Chelsea, l'objectif de se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions semblait bien mal embarqué. Ce revers a d'ailleurs contraint les dirigeants mancuniens à remercier José Mourinho. The Special One a alors été remplacé par Ole Gunnar Solskjær. 

Venu pour jouer le rôle d'intérimaire, l'entraîneur norvégien pourrait bien rester plus longtemps que prévu. Le coach de 45 ans a réussi à relancer ses joueurs. En plus d'avoir permis à certains de ses cadres de retrouver de la confiance, ​Paul Pogba notamment, il a pu relancer une série de résultats positifs chez les Red Devils. Restant sur cinq succès de suite en Premier League, les coéquipiers de David de Gea viennent d'ailleurs de s'imposer sur la pelouse de Tottenham (1-0). Une victoire face à un concurrent direct pour les quatre premières places qui peut donner beaucoup de confiance aux joueurs mancuniens. 


Si Manchester United a consolidé sa sixième place de la Premier League, les Red Devils ne sont désormais plus qu'à six longueurs de la quatrième et à sept points du podium. Accueillant Brighton et Burnley lors des prochaines journées, les joueurs mancuniens auront l'opportunité de poursuivre leur belle série. Alors que les hommes d'Ole Gunnar Solskjær devront tout de même espérer des faux-pas de Chelsea et Tottenham, nul doute qu'ils pourraient bien revenir rapidement dans cette lutte aux quatre premières places. 


Un tirage délicat en Ligue des Champions

Après le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le ​Paris Saint-Germain a dû se sentir bien chanceux d'affronter Manchester United. 


À ce moment-là, les ​Red Devils étaient dans le dur dans toutes les compétitions qu'ils disputaient. Lors des phases de poules de la compétition européenne, le club mancunien n'a terminé qu'avec deux longueurs d'avance sur le FC Valence, derrière la Juventus. Si les coéquipiers de Paul Pogba avaient réussi à s'imposer sur le terrain des Bianconeri (2-1), ils semblaient tout de même bien loin de pouvoir inquiéter les cadors de la compétition tout au long de la compétition. Sous la houlette de José Mourinho, le jeu des mancuniens paraissait bien inoffensif et les meilleurs joueurs loin de leur meilleur niveau. 


Mais la donne a changé désormais ... Ayant retrouvé toute sa confiance, ​Manchester United pourrait bien poser des problèmes au Paris Saint-Germain au mois de février prochain. De quoi créer l'exploit face au club de la capitale ? Il semble encore délicat d'imaginer une élimination des hommes de Thomas Tuchel dès ce stade de la compétition. Semblant avoir passé un cap cette saison avec l'entraîneur allemand, les coéquipiers de Neymar devraient profiter du match retour à domicile pour faire le travail. D'autant plus que Manchester United devrait faire de la Premier League une priorité en cas de retour au premier plan. Si les Red Devils peuvent bousculer le PSG, la marche pourrait être trop haute pour le club mancunien.