​Remuant contre l'AS Monaco, Maxime Lopez n'a jamais cessé de jouer vers l'avant. Buteur pour l'occasion, le "minot" marque des précieux points depuis plusieurs semaines.


Pendant que l'​Olympique de Marseille traverse une dramatique zone d'ombre, un seul homme tire son épingle du jeu : Maxime Lopez. Revenu en grâce dans les plans de Rudi Garcia et étonnamment régulier, le meneur de jeu phocéen rassure à chacune de ses sorties. Dimanche soir contre l'AS Monaco, il a été le dynamiteur de l'attaque marseillaise, et a marqué l'unique but des siens. 


Un joueur en forme 


Comme lors des dernières rencontres de l'OM, ​Lopez a affiché une forme intéressante et des idées de jeu uniques dans son équipe (car Payet n'est pas au mieux). Le journal L'Equipe l'a crédité d'un 6, soit la meilleure note phocéenne avec Luiz Gustavo. Présent dans l'impact, le pur produit du centre de formation olympien s'est distingué par sa qualité technique et une belle condition physique.

Quand ses partenaires ont eu tendance à baisser le pied en début de seconde période, lui n'a rien lâché et s'est même surpassé sur le plan mental. 


Il joue vers l'avant


Dans le football moderne, des milliers de joueurs disposent du statut "professionnel", mais parmi eux, peu disposent d'une faculté rare : jouer vers l'avant. Lopez l'a et prend des risques. ​Conscient de ses grandes aptitudes techniques, le milieu de terrain se met notamment ​en valeur par la justesse de ses passes.

A Marseille, il apporte de la verticalité. Quand ses coéquipiers Morgan Sanson et Kevin Strootman ont passé la grande majorité de leur rencontre contre l'ASM à distribuer le cuir sur les côtés ou en arrière, lui a tenté de casser les lignes, ce qui à terme le verra certainement récompensé.


Un minot dans le onze


L'OM, depuis plusieurs années, ​peine à mettre en avant son centre de formation. Voir un jeune Marseillais dans le onze est donc rassurant pour les supporters, mais aussi un excellent signe pour les jeunes pousses phocéennes. S'il enchaîne, Lopez servira d'exemple à de nombreux adolescents ciel et blanc. Et cela n'a pas de prix pour le club de la Canebière. 

Avec Boubacar Kamara, Maxime Lopez porte fièrement ​l'étendard de la "Commanderie", et ses performances récentes ne devraient pas le faire sortir du onze de ​l'OM. A l'heure actuelle, il mérite amplement de jouer. Sa complicité avec Florian Thauvin représente d'ailleurs un argument de poids.