​​Marseille et Monaco ne devaient pas perdre ce soir. Et bien, c'est mission accomplie avec ce match nul (1-1). Après une ouverture du score précoce de Maxime Lopez, les Marseillais ont reculé et ont subi quelque peu les assauts des Monégasques. 


Cette rencontre a surtout été marquée par des messages très agressifs des supporters présents à l'Orange Vélodrome. 


Les Tops


Etonnant Maxime Lopez 

Maxime Lopez est sorti de son chapeau ce soir. L'international espoir est habitué à proposer des prestations moyennes mais pas totalement abouties. Nous aurons vu de lui un énorme joueur avec beaucoup de volume de jeu. Peu de fois, Lopez aura proposé des courses aussi précises vers l'avant et surtout de marquer des frappes lointaines. 

Habitué au banc, le jeune français a marqué des points importants dans un match qui comptait beaucoup. 

Le phœnix Gustavo


Replacé en charnière centrale, Luiz Gustavo a tout donné. Il a été plutôt rassurant dans un poste qui ne lui convenait pas trop depuis un certain temps. Le Brésilien a récupéré beaucoup de ballons et les a distribués intelligemment. C'est incroyable de voir que ce joueur peut se transcender et mettre son équipe sur des bons rails. 

Dommage que toute l'équipe n'ait pas le tempérament de Gustavo. 

Fabregas change la donne... 


Ce joueur a rayonné lors de son tout premier match. C'est fou comme un joueur peut changer une équipe. Sa seule passe exceptionnelle pour Lopes montre à elle seule comment Fabregas apporte techniquement. Son rôle de meneur en retrait déstabilise les défenses fébriles de Marseille. 

Avec un Golovin plus fin et plus appliqué, cette équipe va forcément aller mieux. 

Les Flops 


Payet pose toujours problème 


Cela devient très grave là... Déjà que la situation était compliquée, elle le devient encore plus avec le match de ce soir. Payet n'a pas l'allure d'un capitaine, ni l'envie et surtout pas l'envergure sur le terrain. Que ce soit sur le plan physique et technique, il n'a pas pesé et surtout pas cherché à peser. 

Encore sorti par Garcia, Payet n'est que l'ombre de lui-même. 

La défense du Rocher a tenu grâce à Benaglio malheureusement...


Diego Benaglio a totalement changé le cours du match. Après avoir revu les images troublantes, le but de Florian Thauvin a été refusé pour une faute imaginaire. Surtout ce qui choque, c'est la grossière simulation du gardien suisse. Alors, ce n'est pas l'habitude du club du Rocher de proposer ce type de buzz... 

C'est de nouveau préjudiciable de voir qu'un match a pris un énorme tournant à cause d'une décision du VAR et surtout une simulation. 

Le Vélodrome lâche sa direction 


Des grosses pancartes très insultantes envers le club et son staff ont été proclamés dans les tribunes. Le malaise semble profond mais était-ce la bonne solution ? Non, nous ne pensons pas. Les joueurs doivent être soutenus dans les moments difficiles. Cela n'a pas été le cas ce soir. 

La direction l'a peut-être mérité mais qu'elle sera la conclusion de cette affaire. Un divorce ? Les joueurs ont en tout cas fait un geste vers les supporters en allant discuter avec eux après le coup de sifflet fina

Monégasques et Marseillais n'auront pas chaumé ce soir. C'est au final un résultat qui n'arrange personne mais qui sauve la crise de tout le monde. 

​​

​​