​Face à une équipe très faible de Bologne, la ​Juventus Turin passe sans encombres le stade des 8èmes de finale. Les hommes d'Allegri ont fait le strict minimum durant chaque période grâce à Bernardeschi et le jeune Kean. 

Les Bianconneri n'auront pas été transcendants durant ces 90 minutes et se seront surpassés sur deux coup du sort. 


Les 3 leçons de cette rencontre

Moise Kean a bien pris sa chance

Kean n'avait pas été titularisé une seule fois depuis le début de la saison. Le jeune attaquant de 19 ans n'a pas été excellent en numéro 9 multipliant les erreurs parfois. Pourtant, son but du break a été tellement important à une Juve encore indécise et imprécise. Alors, il ne va sûrement pas bousculer la hiérarchie mais il prouve qu'Allegri peut lui faire confiance. 

L'OM peut définitivement s'en mordre les doigts. 

Record de clean-sheet pour Szczęsny et la Juve

La défense de la Vieille Dame continue de régaler de l'autre côté des Alpes. Ce soir, Szczęsny n'a pas eu grand chose à faire mais a battu un vieux record du nombre de clean-sheet d'affilée en Coupe d'Italie. Au delà du portier polonais, c'est aussi et surtout une prestation collective de toute la défense Bianconneri.

Décidément, cette Juventus paraît bien invincible cette saison. 

Bernadeschi continue de rayonner

L'international italien est un des hommes forts de la Juve cette saison. Il marque et passe lorsque l'équipe en a le plus besoin. Ce soir, il le fallait et Bernardeschi l'a fait très tôt. C'est un joueur qui rayonne sur les ailes et les dynamite. Ce n'est pas un profil très typique, qui n'a qu'un seul pied mais qu'il utilise tellement bien. 

C'est l'un des joueurs les plus décisifs tout en ayant moins de temps de jeu qu'un Costa ou Mandzukic. 

La Juventus Turin connaîtra son adversaire bientôt en quarts de finale. En attendant, la Juve ira affronter le Milan AC dans 4 jours en Arabie Saoudite. 

​​