Interrogé pour une éventuelle prolongation de contrat de Bruno Genesio, Jean Michel Aulas a expliqué encore se laisser le temps de la réflexion. Une décision qui a provoqué un désaccord entre les deux hommes. 


Depuis le début de son aventure ​lyonnaise, Bruno Genesio plie mais ne rompt pas. Toujours dans les objectifs du club, malgré les nombreuses critiques, ce dernier semble toujours être l'homme de la situation. 

Cependant, au moment d'évoquer une prolongation, Jean-Michel Aulas a indiqué préféré prendre son temps avant de prendre sa décision. Des déclarations qui n'ont pas plu au principal intéressé qui a exprimé publiquement son désaccord avec son président.


"​Je n'ai pas de pression, mais il faudra savoir à un moment donné ce que l'avenir nous réserve, que ce soit pour le club ou moi. C'est important de le savoir assez tôt. Avant le mois de mai, parce qu'après la saison est finie. Mon président n'est pas d'accord ? Comme quoi, je ne suis pas tout le temps d'accord avec lui. Ce qui est important, c'est qu'on en discutera. Si l'idéal serait après Barcelone ? Sûrement" a-t-il lancé avec assurance en conférence de presse. 


Une double confrontation face au FC Barcelone qui s'annonce donc décisive pour le coach lyonnais. Si la prudence est de mise pour le moment, un exploit assurerait sans le moindre doute une prolongation avec un pont d'or pour l'entraineur.