​Invité ce jeudi de BFM TV, Bernard Tapie s'est dit très attristé par la mauvaise période traversée par l'Olympique de Marseille. Au cœur de la tempête, Jacques-Henri Eyraud a reçu le soutien de son illustre prédécesseur. 


Eliminé de l’Europa League, de Coupe de la Ligue et de la Coupe de France, l’​Olympique de Marseille traverse sa première grosse crise depuis l’arrivée de Frank McCourt en octobre 2016. Sixièmes de ​Ligue 1, le podium est, toutefois, toujours atteignable pour la formation de Rudi Garcia et les Marseillais tenteront de relever la tête dès dimanche avec la réception de l'AS Monaco. 


Les récents piteux résultats du club phocéen ont rendu furieux les supporters, qui n'hésitent plus à réclamer la tête de Rudi Garcia. Les fans marseillais ont également en ligne de mire Jacques-Henri Eyraud à cause de sa communication. En effet, alors que les représentants des associations de supporters demandaient depuis plusieurs semaines à pouvoir dialoguer avec Rudi Garcia et ses joueurs, dans le cadre d'un rendez-vous officiel, JHE a toujours refusé.

Mais, dans la tourmente, le président de l'Olympique de Marseille peut compter sur un soutien de poids en la personne de Bernard Tapie. Invité à réagir ce jeudi sur BFM TV sur la situation actuelle du club, Bernard Tapie s'est dit "très triste" et a révélé avoir échangé avec Eyraud.


"Ce matin, j’ai parlé au président, qui est un type très bien. Je l’ai rassuré sur l’envie que les journalistes de la Provence avaient, ils me l’ont dit, de tout faire pour calmer le jeu. Ça fait partie de notre patrimoine qui fait vibrer les Marseillais. Eyraud est tout à fait lucide sur la situation. Il va prendre les décisions qui conviendront. Que les supporters se rassurent. Je n’ai pas manqué de lui dire que le club était en grand danger. Car sans ses supporters, ce serait difficile"


Bernard Tapie a tenté de ramener un peu le calme dans les rangs des Phocéens mais la rencontre dimanche face à Monaco promet d'être explosive.  Les South Winners ont d'ores et déjà promis la guerre à Rudi Garcia et Jacques Henri-Eyraud.