Alors que le board phocéen a organisé une réunion de crise avec ses joueurs, le troisième gardien phocéen a fait passer un message, sur le statut de certains de ses coéquipiers.


Depuis le début de la saison, l'​Olympique de Marseille déçoit et plusieurs de ses cadres sont à la peine. On pense à Luiz Gustavo, au nouveau venu Kevin Strootman ou encore aux champions du Monde Steve Mandanda et Adil Rami, devenus l'ombre d'eux-mêmes. De mauvaises performances, qui impactent forcément sur les résultats de l'OM, mais qui ne leur enlèvent tout de même aucun crédit auprès de Rudi Garcia. 

Et cela commence à agacer en interne. ​L'Equipe révèle que Florian Escales s'en serait plaint, lors d'une réunion de crise, organisée avec le staff et tous ses coéquipiers, avant "d'être applaudi" par le reste du groupe.


"Si je peux me permettre : nous les remplaçants, on travaille en vain. Même si on bosse plus que les autres, il y’a une hiérarchie, ce sont toujours les mêmes qui jouent, ça ne tourne jamais. Mentalement c’est dur, il ne faut pas s’étonner si on baisse les bras parfois."


Un message honnête de la part du troisième gardien. D'autant qu'il est difficile de lui donner tort pour le moment. Cette saison, malgré ses prestations banales, ​Steve Mandanda n'a quasiment jamais été poussé sur le banc. Quant à Escales, il n'a eu le droit de participer qu'à une rencontre, en Ligue Europa ... ​Les choses vont-elles changer ?