Malgré une domination outrageuse, l'​OL se fait sortir de la Coupe de la Ligue par une équipe strasbourgeoise ultra-réaliste devant le but et solide défensivement. Tout le contraire des hommes de Bruno Genesio qui ont fait preuve d'un incroyable manque de réussite devant le but en tapant trois fois le poteau et en ratant un pénalty par Nabil Fekir. 


Les notes des Lyonnais : 


Mathieu Gorgelin (5) : Il a concédé deux buts sur les deux seuls tirs cadrés strasbourgeois, mais n’est en rien fautif sur le penalty d’Ajorque (26’) et la tête de Koné (52’).


Kenny Tete (4) : Dynamique sur son côté droit en phase offensive, il a en revanche manqué de précision dans ses centres, et provoque surtout le penalty strasbourgeois d’une faute évitable sur Martin (25’).


Marcelo (4) : S’il n’a pas été très embêté par les attaquants adverses, il a parfois fait preuve de fébrilité sur certaines phases de jeu. Il perd notamment son duel avec Koné sur le second but strasbourgeois (52’).


Jason Denayer (6) : Il a fait preuve d’une grande assurance défensivement et n’a quasiment jamais été pris dans les un contre un. Dans le jeu, il n’a pas hésité à se porter vers l’avant et tenter de faire le décalage par une passe.


Fernando Marçal (6) : Remarquable sur le plan défensif, il a également fait preuve de justesse dans l’utilisation du ballon et a souvent apporté le surnombre lorsqu’il a repris le côté gauche après la pause.


Ferland Mendy (6) : Très offensif, il a souvent créé le danger par ses débordement et a fait preuve de beaucoup d’activité en première mi-temps. Remplacé par Bertrand Traoré (6) (46’), buteur quelques minutes après son entrée, et dangereux pour la défense strasbourgeoise grâce à ses dribbles et son jeu vers l’avant.

Cheikh Diop (3) : Il n’a pas su profiter de sa titularisation pour marquer des points dans l’esprit de Bruno Genesio. Le Sénégalais n’a eu aucune influence au milieu de terrain et a souvent fait le mauvais choix dans ses passes. Remplacé par Tanguy Ndombele (71’).


Houssem Aouar (5) : Il est à l’origine de plusieurs occasions lyonnaises par ses belles inspirations techniques mais a globalement manqué d’impact dans l’entre-jeu et s’est éteint au fil du match.


Nabil Fekir (5) : Exemplaire dans l’attitude, il a fait preuve d'une grosse activité dans les derniers mètres adverses. Il a tenté sa chance à plusieurs reprises mais s’est heurté à Kamara et son poteau (74’), et a surtout fait preuve de maladresse sur son penalty complètement raté (45+3’).

Martin Terrier (5) : Malgré la domination de son équipe, il a touché trop peu de ballons mais les a souvent bien négociés. Propre sur le plan technique, il frappe sur le poteau (43’) et a créé le danger par ses courses vers l’avant. Son manque de présence dans la surface a été dommageable.


Memphis Depay (5) : Il a tenté plusieurs fois sa chance face au but mais n’a jamais attrapé le cadre, en tapant lui aussi le poteau avant la mi-temps (45'). Une statistique qui témoigne de sa volonté mais aussi de son manque de justesse dans le dernier geste. Remplacé par Moussa Dembélé (71’).