​Alors que l'OL affronte Strasbourg ce mardi soir dans le cadre des quarts de finale de la Coupe de la Ligue (21h), la question de la titularisation de Moussa Dembélé, décevant face à Bourges en Coupe de France, se pose pour Bruno Genesio. 


Recruté à prix d'or cet été pour plus de 22 millions d'euros en provenance du Celtic Glasgow, Moussa Dembélé peine à répondre aux attentes. Très peu utilisé depuis le début de la saison par Bruno Genesio, l'ancien buteur de Fulham ronge son frein en attendant de retrouver la confiance qui lui permettait d'éclabousser la ​Ligue des Champions de son talent lors de son passage en Écosse. 

Véritable énigme depuis son arrivée à Lyon, Moussa Dembélé peine à trouver du temps de jeu dans un schéma tactique qui devrait pourtant lui conférer une place de titulaire. Mais il n'en est rien depuis maintenant plus de quatre mois alors que le Français continue de décevoir sur le terrain.

​​Aligné une nouvelle fois samedi dernier face à Bourges en 32e de la Coupe de France, Moussa Dembélé a vendangé pas moins de six occasions franches au plus grand désarroi des supporters lyonnais. Pourtant, l'attaquant rhodanien s'est se montrer disponible entre les lignes pour participer au jeu et apporter sa contribution un peu plus bas sur le terrain. C'est aussi l'une de ses qualités en attaque, Moussa Dembélé est un joueur élégant balle aux pieds, reste désormais à bonifier les bons ballons de ses coéquipiers en retrouvant la confiance devant les buts. 

​​Un changement de statut à l'OL


Lors de son arrivée à l'Olympique Lyonnais, Moussa Dembélé a inconsciemment changé de statut, le pénalisant fortement dans sa progression. Adulé au Celtic, l'international Espoirs avait cette opportunité d'avoir des coéquipiers qui jouaient pour lui. Une situation aujourd'hui totalement différente où les Lyonnais prônent un jeu de passes et de possession qui n'est pas en adéquation avec le profil de Moussa Dembélé. Très athlétique et souvent bien placé dans la surface de réparation, Moussa Dembélé n'est pratiquement jamais servi sur des duels aériens. Il faut dire que c'est l'une des caractéristiques du jeu lyonnais, une phase de construction basée sur du jeu rapide et qui ne passe pas nécessairement sur les ailes pour aboutir à des centres.​​

"C'est un problème de confiance. Entre un joueur qui est un titulaire indiscutable, porté par ses partenaires, avec la confiance de son coach, considéré comme l'un des meilleurs et un joueur qui arrive à Lyon comme doublure, qui attend son tour et qui peine à trouer le chemin des filets depuis un certain temps, il cherche clairement sa place. Le passage entre son statut du Celtic et son statut à l'OL fait que la perte de confiance est visible et qu'il faudra du temps à Moussa Dembélé pour la récupérer." (Ludovic Obraniak)
Auteur de seulement quatre petits buts en 13 apparitions en Ligue 1 dont un doublé à Dijon, Moussa Dembélé est loin de son ratio avec le Celtic Glasgow (51 buts en 94 matches). En pleine "panne du buteur", l'attaquant lyonnais manque avant tout d'automatismes avec ses partenaires.
"Moussa est un grand talent. Vous savez, il est nouveau. Il faut qu'on joue ensemble pour mieux se trouver et savoir comment l'un et l'autre se déplace. Mais ça prend du temps." (Memphis Depay)


Moussa Dembélé a désormais cinq mois pour afficher de nouveau son meilleur niveau. Encore engagé sur tous les tableaux, Bruno Genesio devrait faire appel à ses services. Pour une rédemption dès ce soir face à Strasbourg ?

​​

​​

​​