La magie de la Coupe de France, offre souvent des affiches opposant deux extrêmes. Ce fut le cas ce soir entre le champion en titre le Paris Saint-Germain face à un club de National 3 Pontivy. Ce soir la magie n'a pas opéré, et la logique a été respectée, malgré une belle résistance du club Breton. Le PSG s'est imposé (0-4) et valide son ticket pour les seizièmes de finale.


Alphonse Aréola 6 : L'international français n'a pas été très inquiété, ce soir. Malgré les quelques incursions de Pontivy, les tirs de l'attaque adverse ont rarement été dangereux. En revanche, les seuls interventions qu'il a eu à faire ont été très sereines et appliquées.


Thomas Meunier 5,5 : Les offensives parisiennes venaient le plus souvent de son côté en première période. On connaît l'apport offensif du diable rouge qui n'a pas failli à sa réputation ce soir. Et défensivement, il n'a pas eu grand chose à faire au regard du peu de montées de l'ailier adverse. 


Thiago Silva 6.5 : Comme un bon capitaine, le Brésilien a empêché toute suffisance de sa défense. Ses anticipations et ses tacles très propres ont été comme souvent décisifs pour annihiler les attaques du club de National 3. 

remplacé par Juan Bernat (80'): Non évalué.

Stanley Nsoki 6 : Lorsqu'on a un ​Thiago Silva à ses côtés on est forcément plus allégé. Le Titi parisien peut en témoigner. Il a été l'auteur d'une prestation correcte, avec une bonne agressivité dans les duels jouant de ses grandes capacités athlétiques. 


Tilo Kehrer 6 : A l'image de ses dernières sorties, l'ancien de Schalke 04 n'a pas tremblé. Très concentré et impliqué, il n'a pas laissé beaucoup d'espaces aux joueurs offensifs adverses. 


Dani Alves 5 : Il aurait pu ouvrir la marque en première période sur une frappe soudaine dans la surface bien arrêtée par le portier de l'équipe de Pontivy. Mise à part cela, le brésilien a joué dans une position inhabituelle où il a tenté de prendre ses marques, très difficilement.


Layvin Kurzawa 4,5 : De retour en tant que titulaire, il aura été assez discret. Un peu délicat sur ses interventions, mais après une longue absence, il est normal qu'il prenne son temps avant de retrouver quelques sensations. 

(61') Kévin Rimane : Pas grand chose à signaler. Il s'est fondu dans le rythme très lent imposé par les parisiens. 


Christopher Nkunku 5 :  Il a eu le mérite de se créer beaucoup d'occasions, mais peu sont allées au fond. Un gros travail est à réaliser sur sa finition et son placement car il s'est également retrouvé hors jeu à de nombreuses reprises. 

(61') Moussa Diaby : Très belle entrée de Moussa Diaby qui a été virevoltant sur son côté. Il a immédiatement épuisé la défense de Pontivy et a délivré une passe décisive pour Neymar.

Julian Draxler 6 : Il n'a pas été exceptionnel, mais il a tenu son rang de joueur précieux. Il a scellé le succès des siens en marquant le quatrième but de son équipe sur un lob soyeux. Il a démontré également une belle qualité de passe. 

Neymar 7 :  Sans forcer, le leader de l'attaque parisienne a été présent. Il est à l'origine de l'ouverture du score sur un centre dévié par un défenseur de l'AS Pontivy dans ses propres cages. Un jeu particulièrement rugeux a été exercé sur lui, ce qui ne lui a pas permis de s'exprimer pleinement. Un but en fin de match qui a conclu un succès sans forcer.

​​

Kylian Mbappé 5,5 : Un match décevant pour le Champion du Monde. Peu impliqué, il n'a pas pesé comme à l'accoutumé sur l'attaque. Le crack parisien a également manqué quelques occasions qui auraient dû terminer au fond. Un penalty provoqué et transformé a suffit pour sauver un match assez terne de sa part.