​Libéré depuis le départ de José Mourinho, limogé par le club, ​Manchester United enchaîne les bonnes performances. Les Red Devils ont réalisés leur quatrième victoire consécutives en Premier League. Daniel Riolo, consultant chez RMC, estime que le club anglais n'a brillé que contre des équipes de second plan. 


Le PSG s'apprête à affronter Manchester United lors des huitièmes de finale de ​Ligue des Champions. Si le club anglais affichait des prestations très moyenne en début de saison, le départ de José Mourinho a changé la donne. 


Le PSG, que beaucoup considéraient comme ultra favori dans ce choc, va affronter une équipe qui enchaîne de bonnes prestations depuis que Ole Gunnar Solskjær a reprit les commandes du club. Mais cela ne suffit pas pour inquiéter le ​Paris Saint-Germain, selon Daniel Riolo. Le journaliste de RMC estime que Manchester United devra prouver son regain de forme face à une équipe de son calibre. 


"Paris est encore au-dessus"

"Au moment du tirage, Manchester United ne ressemblait à rien. Après le changement d’entraîneur, le club enquille quatre victoires en Premier League et forcément d’un coup ça fait peur à tout le monde (...) Mais bon, ils ont battu qui ? Il faut les envisager contre une équipe forte et le rendez-vous de dimanche prochain contre Tottenham sera important. Avec un peu de recul, paradoxalement je suis moins sur qu’il y a trois semaines que le changement d’entraîneur soit une mauvaise nouvelle pour Paris (...) Ce PSG-là qui ne passe pas face à ce Manchester United, je ne dis pas que ça va obligatoirement se faire, mais à mes yeux ça serait vraiment une grosse déception. Forcément qu’à Old Trafford sur un match de Coupe d’Europe, ils vont te mettre un pressing, évidemment qu’ils vont essayer quelque chose, mais franchement et même s’ils ont le temps de progresser, Paris est encore au-dessus", a ainsi déclaré le consultant pour RMC. 


Élément de réponse dès la semaine prochaine puisque Manchester United affronte Tottenham pour la 22ème journée de Premier League. Un véritable premier test pour Solskjaer et ses hommes.