​En délicatesse au ​Real Madrid, Isco pourrait trouver un nouveau point de chute cet hiver. Au rayon des prétendants, le ​PSG serait bien placé pour accueillir l'international espagnol. Mais les Parisiens en ont-ils réellement besoin ? 


Oui, c'est une opportunité de mercato à saisir

​Relégué derrière Dani Ceballos ou Marcos Llorente dans la hiérarchie des milieux de terrains par Santiago Solari, Isco ne joue plus, ou très peu, chez les Merengue. Consciente de la situation, la direction du club ne s'opposera pas à un départ de son joueur cet hiver. Évalué à 75 millions d'euros par le site Transfermarkt, l'Espagnol de 26 ans pourrait donc partir à une somme moins importante. 


Dans un ​mercato hivernal où les bonnes opportunités se font rares, voir un joueur comme Isco sur le marché est une occasion à ne pas manquer pour un club comme le PSG. Déjà peu fourni au milieu de terrain, les Parisiens vont se priver d'Adrien Rabiot pour la fin de saison et doivent donc absolument recruter. Thomas Tuchel ne dispose pas d'un très grand banc de touche et le recrutement d'un joueur de ce calibre lui donnerait plus d'alternatives pour les grosses échéances qui arrivent, et notamment la ​Ligue des Champions


12ème au classement du Ballon d'Or en 2017, Isco a montré à de nombreuses reprises qu'il faisait partie du gotha mondial à son poste. Très apprécié de Zinédine Zidane avec qui il a remporté les trois dernières Ligue des Champions, l'international espagnol a cette capacité de faire basculer un match par un geste ou une passe et apporterait son expérience des très grandes affiches dans un PSG qui n'en a pas vraiment connues jusqu'alors. 


Non, ce n'est pas le profil recherché

À la recherche d'un numéro 6 depuis deux ans et le déclin puis la retraite de Thiago Motta, le PSG n'a toujours pas trouvé son bonheur, si l'on occulte le recrutement finalement raté de Lassana Diarra. Objectif prioritaire l'été dernier, les Parisiens auront une fois de plus échoué et ne peuvent pas se permettre de ne pas recruter à ce poste au mois de janvier. 


Avec les départs de Thiago Motta, Lo Celso, celui annoncé de Rabiot et la faible confiance envers Diarra, Thomas Tuchel manque clairement de solution dans ce secteur de jeu, au point de faire monter Marquinhos d'un cran. Si l'intérim du Brésilien s'avère concluant, l'effectif devra forcément s'étoffer chez les milieux défensifs pour que ce dernier retrouve une position plus habituelle. Isco, quant à lui, évolue plus haut sur le terrain et n'est pas capable de remplir ce rôle. 


De plus, les ​Parisiens sont toujours surveillés par le fair-play financier et sont donc contraints de dépenser intelligemment, sous peine de nouvelles sanctions à leur encontre. Dans ce contexte, le recrutement d'Isco, à qui il faudra aussi offrir un salaire important, semble inapproprié, d'autant plus que Tuchel dispose de joueurs comme Angel Di Maria ou Julian Draxler, aux profils assez similaires à celui du Madrilène. 


Si Isco reste évidemment un joueur de classe mondiale, son éventuel recrutement au PSG a de quoi diviser. Aux dirigeants parisiens de peser le pour et le contre et de prendre la meilleure décision pour leur équipe.