​Depuis son arrivée en 2017 à l'Olympique de Marseille, Grégory Sertic ne répond pas aux attentes. Le polyvalent milieu de terrain fait désormais partie d'une liste de joueurs dont l'OM veut se débarrasser avant de recruter lors du ​mercato d'hiver. Problème, le club phocéen va devoir consentir un sacrifice financier pour parvenir à ses fins.


Pas épargné par les blessures ces dernières saisons, Grégory Sertic peine à se faire une place à Marseille depuis son arrivée en 2017. S'il a cette saison, réussi à gratter un peu de temps de jeu en raison des absences en défense et au milieu de terrain, Sertic n'a pas saisi sa chance. Lors de la déculottée marseillaise à Lille (3-0) fin septembre, il a traversé la rencontre comme un fantôme et de nombreux observateurs s'interrogent sur son niveau. 

Pour l'état-major de l'​OM, la réponse est claire et l'ancien Bordelais occupe une place de choix sur la liste des joueurs priés de s’en aller cet hiver. Le club de la cité phocéenne a érigé en priorité le recrutement d'un latéral gauche et un buteur mais pas avant d'avoir dégraissé une masse salariale qui a fait tiquer l’ICFC (Instance de contrôle financier des clubs) elle-même.


Grégory Sertic ne manquerait pas de prétendants en ​Ligue 1 mais ses émoluments élevés  (180 000 euros mensuels) posent problème. Les clients verraient d’un bon oeil que l’OM prenne en charge la moitié de ce salaire comme l'a confié Mathieu Grégoire sur Twitter :


"Sertic, peut trouver un club en L1 facilement, mais faut prendre 50% de son salaire en charge, minimum" avant de prévenir : "Après, ça veut dire que tu le remets en vitrine sportivement au lieu de le laisser moisir hors groupe."


Reste désormais à savoir quelle formation voudra remettre en selle Grégory Sertic.